Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Soudan a accusé Paris d'être impliqué dans l'organisation d'un rassemblement de l'opposition cette semaine, jugé "illégal" et empêché par les autorités de Khartoum.

"La marche de lundi dernier a été organisée à partir de Paris", a affirmé vendredi soir Mustapha Osmane Ismaïl, conseiller du président soudanais Omar el-Béchir, devant des membres du parti au pouvoir, le Congrès national, à Khartoum.

Un rassemblement de l'opposition était prévu le 7 décembre pour réclamer des réformes démocratiques, mais la police a empêché sa tenue et arrêté pendant quelques heures des dirigeants sudistes et des dizaines de manifestants.

"Le rassemblement de lundi a été préparé dans l'une des capitales occidentales (récemment) visitée par un grand cheikh de l'opposition", a renchéri lors d'un évènement similaire à Omdurman Nafie Ali Nafie, l'assistant de M. Béchir, en allusion à un déplacement du chef de file de l'opposition islamiste soudanaise Hassan el-Tourabi la semaine dernière en France.

Les relations entre Paris et Khartoum sont crispées en raison du soutien de la France à la Cour pénale internationale (CPI) dans son bras de fer contre le président Omar el-Béchir, de son accueil d'un important chef rebelle du Darfour et de sa présence militaire au Tchad voisin.

Selon des sources diplomatiques, une éventuelle participation du chef de l'Etat soudanais à un sommet France-Afrique, prévu début 2010 en Egypte, embarrasserait d'ailleurs Paris.

D'après la publication française spécialisée sur l'Afrique, La Lettre du Continent, cela amènerait même l'Elysée à s'interroger sur un maintien de ce sommet, qui doit se tenir dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh.

Cette question avait été évoquée par le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, lors d'une visite au Caire fin octobre.

Source : le figaro