Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

CIMG0083                               

Affrontements tribaux dans le sud-est de la Libye

Mis à jour le 13.02.12 à 17h07

Des affrontements entre tribus rivales pour le contrôle de territoires dans le sud-est désertique de la Libye ont fait cinq morts ces dernières vingt-quatre heures, ont annoncé ce lundi les services de sécurité. Les violences qui ont éclaté dimanche dans la ville de Koufra se poursuivaient ce lundi. Des miliciens de la tribu zwai affrontent des combattants toubous conduits par Issa Abdel Madjid, qu'ils accusent de vouloir prendre le contrôle de l'oasis de Koufra avec l'appui de mercenaires venus du Tchad voisin, a expliqué à Reuters une responsable zwai de la sécurité, Abdelbari Idriss.

Les hommes d'Abdel Madjid, qui ont combattu l'an dernier aux côtés des rebelles contre Mouammar Kadhafi, ont établi un camp dimanche à Djalou, au nord de Koufra, et s'y sont retranchés, a-t-il dit. D'autres sources font état de la poursuite des combats lundi. L'ethnie touboue est implantée principalement dans le nord du Tchad, mais aussi dans le sud de la Libye, au Soudan et au Niger.

Vers une indépendance de la province?

Plus de trois mois après la chute du régime kadhafiste, le Conseil national de transition (CNT), qui exerce le pouvoir, peine à asseoir son autorité sur les nombreux groupes tribaux et milices régionales qui ont essaimé pendant la guerre civile. Farhat Abdel Karim Bou Hareg, coordinateur des affaires sociales du gouvernement de Koufra, a accusé le CNT de négliger les intérêts de cette province, la plus étendue de Libye, qui borde le Tchad et le Soudan.

Pour lui, l'attitude des nouvelles autorités libyennes, qui ne font rien notamment pour empêcher les attaques de "mercenaires", pourrait conduire la région à proclamer son indépendance. Les forces de sécurité locales ont demandé de l'aide à Benghazi et à Misrata mais n'ont toujours pas reçu de réponse. Bou Hareq a affirmé que des combattants tchadiens et des Soudanais venus du Darfour participaient aux affrontements.

 

"Une quarantaine de véhicules 4x4 transportant des soldats ont attaqué un camp militaire connu sous le nom de 'camp du 5-Mai' et les blessés se comptent par centaines", a-t-il ajouté.En 2009, une rébellion dans cette région avait été écrasée par les hélicoptères de combat de Mouammar Kadhafi.

 

Source: http://www.20minutes.fr/ledirect/879074/affrontements-tribaux-sud-est-libye