Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Affaires Gali Gatta Gothé:
 
Selon nos sources, les avocats du député de Kyabé ont quitté N'Djaména hier pour Sarh où le transfert du dossier de leur client vers le tribunal de Moundou souffre des maux propres à l'administration tchadienne, sa justice en  particulier. 
En effet, depuis la condamnation de l'élu du peuple, apprend-on, le juge de Sarh n'a jusque-là pas rédigé le factum à joindre au dossier avant son transférement vers Moundou !
 
Mais, on nous dit que ce document est parti du cercle de Dr Kabadi, président de l'Assemblée nationale, rédigé par un expert acquis à la cause de ce dernier! Autrement dit, cet expert a écrit un factum à N'Djaména pour l'envoyer au juge de Sarh ! Pourquoi cette procédure unique? Est-ce que le juge de Sarh est incapable de rédiger un tel document? Est-ce avec ce factum que le dossier sera transféré de Sarh vers Moundou ? Que dit ce factum rédigé par l'expert de Dr Kabadi ? Pourquoi traîner les pas pour l'appel alors que l'affaire a été jugée à Sarh en un temps record? Que vient chercher Dr Kabadi dans cette affaire? Donne-t-il raison à ceux qui ont vu sa main derrière les déboires de M. Gali?
Nous avons tenté de joindre les avocats de M. Gali pour en savoir plus. Mais, leur déplacement oblige, cela n'a pas été possible. Nous promettons de revenir sur cette affaire qui continue de faire couler beaucoup d'encre au Tchad.
 
En attendant, Dr Kabadi n'a pas répondu à la question du journal Abba Garde: Kabadi a frappé veuve Massamba? Dans sa parution N°004 du 31 janvier 2012, ce journal nous apprenait que Dr Kabadi et un ministre ont amené la veuve ci-dessus citée au chef de l'Etat pour qu'elle lui expose ses problèmes sociaux. IDI et sa chère Hinda ont promis de faire un geste à travers le président de l'assemblée nationale, Dr Kabadi. Mais l'argent n'est pas arrivé à la veuve!
 
Ce même Dr Kabadi s'est permis de convoquer le rédacteur en chef de l'Observateur, un autre journal tchadien, poussant Abba Garde à dire qu'il confondait agronomie et droit de la presse. Abba garde nous apprend que Dr Kabadi est très embrouillé par de nombreux feuilletons judiciaires. Malgré tout, il s'accroche au perchoir, tout en voulant traîner Gali dans la boue!
La rédaction du blog de makaila