Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

J’ai découvert par  hasard sur les lignes du quotidien le Progrès numéro 2953 du mercredi 28 juillet 2010, le progrès parle d’une cagnotte de 25 000 000, mais d’abord qui sont ces  individus ?

 

Abdelmadjit hassan haggar Rachid illettré notoire «Drawis mahdiste» est arrivé au Tchad en 1991 dans les valises du représentant du MPS à Khartoum. Après avoir travaillé deux ans comme indic de douane à Farcha Milezi, il rejoint l’ADESPI (association de développement de la sous préfecture d’iriba). Il est envoyé comme surveillant au lycée Hissein Abakar Haggar d’Iriba. C’est une fois sur place qu’il montre son vrai visage,  détournement de tout genre; vol de craie; de tableaux; d’ardoises ;  bref,  il est le Mr : « c’est à moi » Il est chassé de l’ADESPI. Il regagne Ndjamena pour trouver des nouvelles proies, mais elles restent introuvables. Il gagne le canada en 1998 avec un passeport  diplomatique falsifié, en 2004 il est victime d’un accident de travail une aubaine pour lui. Il se déclare invalide porte plainte contre son employeur en falsifiant des faux documents des médecins, sa première cagnotte tombe (25000$ cash) ; il envoie sa femme en vacance au tchad et en Egypte. Ce qu’il n’a jamais pensé auparavant.

 

Quand aux affaires de feux de signalisation ; l’affaire est à la une à n’djamena,  Abdelmadjid a dit haut et fort qu’il a gagné un marché du ministère de l’aménagement du territoire quand Mahamat Abdoulaye était ministre (attention ; nous avons des preuves), quand ils ont acheminé ces feux a Ndjamena ;sur bordereau de declaration de la douane (D3) la valeur est de 470 395 000FCFA. Une fois réceptionné ; Abdelmadjid ; Ahmat et un troisièmes que je ne veux pas énumérer le nom ont touchés d’abord un chèque de 17 000 000 puis un deuxième  23 000 0000 et un du de 15 000 000 est en cours (les preuves sont palpables, s’ils démentent nous publierons les preuves). C’est avec l’argent des contribuables qu’il envoie pour la troisieme fois sa femme en Egypte. Elle y demeure encore, l’argent des craies et tableaux ne peut pas envoyer une famille en vacance.

Revenons sur le cas d’Ahmat Ali Abdoulaye Borgo.

 

Délinquant notoire à la solde de tout homme qui dispose de « twi » comme il l’appelle (bref,  un prostitué ou un travesti), il n’a ni BEPC, ni BAC un raté de l’école. Il gagne le canada en 1998 comme son associés Mr (c’est à moi) ; il revient au Tchad en 2003 avec un MBA en poche (faux usage de faux) ; il travaille comme DAFM au projet GEEP (c’est ça le Tchad de Deby), aidé par Idriss Ben, il essaie de se régularisé, c’est la qu’on découvre qu’il dispose un faux diplôme (la main dans le sac) sa demande d’intégration à la fonction publique rejetée,  il retourne au canada en 2006 ou il s’inscrit en classe de 4eme. Il s’en sort avec une moyenne de 3/20 (il parait qu’un seul tchadien a obtenu cette moyenne à l’extérieur du Tchad, c’est le fils de l’actuel SGP adjoint) revenu au Tchad en 2010 ce richissime homme d’affaire depuis que l’affaire a éclaté ; notre Mr 3/20 a pris la direction de Khartoum ou il séjourne entre la villa de Timan Erdimi et celle de Abdelwahid Aboud. Veut-il rejoindre l’opposition armée ? La réponse est certainement non (car leur clan m’aime pas le bruit des armes sauf Djibrine Tec).

 

Alors nous voulons savoir réellement, ces feux appartiennent-ils à l’homme d’affaire Abdelmadjid ou ce sont la propriété d’une association généreuse qui en a fait don à la marie de N’djamena ?

 

NB:Mr le vendeur de reve; tu as escroque l'ADESPI; ton employeur au canada; ATO j'ai oublié un troisieme son excellence Idriss Deby Itno lorsqu'il arrivé au canada soit disant tu es le seul pro MPS au canada; Demain encore Demain et encore Demain; a qui le tour?

 

 

 

Groupanticorruption