Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ECLAIRCISSEMENTS

 

Je suis NATOI ALLAH ERNEST, ex enseignant vacataire à l’université Adam Barka d’Abéché.  Je suis titulaire d’une maitrise en droit (Université de N’djamena  promotion 2000).

J’ai été sollicité par un ami pour donner une modeste contribution  au département de droit dès l’érection de l’UNABA et ce jusqu'à 2012 soit 9 années de bons et loyaux services. Pour  l’année en cours (2012-2013) je n’ai plus de place à l’UNABA.

Vous êtes nombreux à m’appeler pour vous enquérir si c’est moi qui ai écrit sur le blog de Makaïla, sous le pseudo NATOIALLAH DAOUD, portant Moustapha et les siens au pinacle.

NON, NON et NON ! Je ne suis pas Daoud. Ceux qui me connaissent savent que je suis un homme courageux. Je ne me cacherai jamais derrière un pseudo si j’ai une opinion à exprimer. Je rumine tranquille mes déceptions sans vouloir l’exprimer pas par manque de courage mais par mon éducation.

Durant mon passage à l’UNABA, j’ai sollicité des responsables de l’ancienne administration comme de la nouvelle administration (l’appellation consacrée quand les rênes de l’UNABA filaient entre les mains du Pr Daby pour échoir à Dr Moustapha) un contrat. J’ai, à plusieurs reprises, rencontré le Pr Daby qui ne voyait pas d’inconvénients que le contrat me soit accordé, qui à moi de trouver très rapidement une inscription dans une université afin d’acquérir le niveau de DEA requis pour enseigner dans une institution supérieure au Tchad. Je lui promis toutes les garanties mais rien n’y est fait jusqu’à son départ. Avec la nouvelle administration toutes mes demandes d’audience sont systématiquement rejetées.  Les responsables du département dans lequel j’enseigne s’y sont mis sans succès non plus. On oppose le fait qu’avec la maitrise l’université ne peut m’accorder contrat.

Beaucoup d’enseignants dans cette université l’ont intégré avec la maitrise pour ne pas citer les noms. D’autres sont arrivés, pistonnés, avec LICENCE ! Comme quoi je n’appartiens ni à l’ancienne administration, ni à la nouvelle.

C’est un fait connu dans ce pays : T’as pas besoin de BAC + COMBIEN ? C’est plutôt BAC + QUI ?

Un proverbe centrafricain dit : « un bananier sans tuteur s’écroule sous le poids de son régime »

C’est mon cas à l’université ADAM BARKA ; Tout le service que j’ai rendu ne vaut même pas une reconnaissance.  J’ai acquiert en expérience dans ce travail. Aucune aide pour me permettre de les valider. Je redeviens chômeur dans les rues. On m’a maintenu là le temps que les petits frères des responsables finissent leurs cursus et viennent prendre ma place plutôt leurs places. Ce qui est sur, si j’étais le frère ou le frère d’un ami d’un responsable rectoral mon sort serait autre chose.

La reconnaissance des mes étudiants me réjouis car ils sont tres nombreux à me reconnaitre une valeur et condamner le sort qui est fait.

Une fois encore je, ne suis pas NATOIALLAH DAOUD. Moi, je suis SARA TOMBALBAYISTE (comme l’écrit Dr Moustapha dans ses réponses sur le blog de MAK). D’ailleurs en septembre dernier je suis allé me promener avec révérence dans son palais, en déliquescence, à Bessada comme pour exprimer mon appartenance ethnique à ce grand homme d’Etat qui n’a jamais pratiqué la discrimination dans son administration. Mais aussi me souvenir de mes vacances passées aux cotés de ma grand mère à l’Eglise Mid-mission qui jouxte la vallée qui sépare le palais du village. 


NATOIALLAH signifie : QUI EST PLUS GRAND QUE DIEU ? Mon prénom : Ernest, pas DAOUD.

Tél + 235 66251815