Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

NGUEBMKAI

L’article paru dans notre blog le 16 février dernier dans lequel l’auteur visait M.Mahamat Saleh Annadhif (MSAN), personnalité à la fois publique et politique, ancien ministre des affaire étrangères du Tchad, a suscité une polémique et des réactions controversées de par et d’autres des lecteurs.

Notre blog déplore que la publication de cet article soit diversement  interprétée par les uns et les autres en fonction des affinités  éprouvées pour la personne incriminée.

De plus, la parution dans ce même espace de liberté d’expression pour tous,  de la  réaction  de Bichara Hassane Alkhali, qui s’est présenté comme un allié de M.Annadhif, venu  plaider en sa  faveur en citant Allamine Bourma Tréyé  comme auteur du précédent  article, rend compliquer notre discernement de ce débat.

Ces deux articles ont fait exploser la boîte à commentaires d’insultes, d’injures d’insolences et des propos honteux qui n’honorent pas nos valeurs traditionnelles au Tchad, fondées sur le respect d’autrui et  la retenue.

Malheureusement, beaucoup de choses ont été dites faute d’attention

Notre blog précise ici qu'il reste un espace de dénonciation du régime en place, d’analyses politiques sur le Tchad sans être celui de  haine comme l’insinuent nos détracteurs.

Nous attirons l’attention de l’opinion publique,  que nous n’avions aucun problème particulier avec M.Mahamat Saleh Annadhif (MSAN) en publiant cet article dont les uns attribuent à M.Allamine Bourma Tréyé, car nous n’avons les moyens de le  vérifier puisque le papier nous est parvenu sous forme anonyme.

Devant cette confusion qui plane depuis quelques jours au Tchad et à l’étranger sur cette affaire, nous présentons nos sincères excuses à M.Annadhif pour le tort moral a lui causé par la parution de ce papier à l’allure dénonciatrice.

Au même titre, nous nous excusons auprès de M.Allamine Bourma Tréyé dont le nom a été cité plusieurs fois en commentaires.

En sommes, la rédaction invite toutes les parties et leurs partisans à la retenue, au dialogue et à la recherche d’une solution consensuelle dans le différend qui les oppose.

Fait à Dakar, le 24 février 2011

Le blog de makaila