Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

amina.jpg

Lors de la 53e session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) tenue à Banjul en Gambie du 10 au 20 avril 2013. Le Tchad a été représenté par Madame Amina Kodjiyana, ministre des droits de l’Homme.

En ce jour du 16/04/2013 à 10h00, madame la Ministre a été interpellé par un petit groupe des journalistes juste à la sortie de la grande salle.

Il ya eu quatre (4) questions posées au Ministre :

 La première question a portée sur l’objet de la mission, la seconde est relative à l’envoi des soldats tchadiens au Mali. La troisième est celle du jugement de l’ancien président Habré à Dakar au Sénégal. Et la question piège qui a retenue notre attention est relative à la disparition de l’opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh en février 2008.    

C’est la question posée par monsieur Thomas Fessy, journaliste de nationalité française, correspondant de BBC pour l’Afrique de l’Ouest.  

Thomas Fessy : Madame en tant que Ministre des droits de l’Homme qu’en dites-vous sur la disparition de l’opposant Ibni en février 2008 ?

La Ministre Amina Kodjiyana : « …C’est vrai que monsieur Ibni est porté disparu en ce soir du 3 février 2008… D’ailleurs Ibni n’est pas le seul disparu en février 2008, nous déplorons aussi la disparition des milliers d’autres tchadiens … »

Thomas Fessy : Madame la Ministre répondez nous sur le cas précis de l’opposant Ibni ?

Amina Kodjiyana : S’agissant du cas de Ibni, moi en tant que ministre des droits de l’homme je regrette sa disparition mais je  crois que le président Deby en connaît mieux que moi sur sa disparition, et à l’époque moi je ne suis pas ministre… »   

 

Source confidentielle