Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

290858_DAV136-WEF_dbcf1b7f---1501_0_124579920-copie-1.jpgAvancée dans l’enquête sur la disparition d’Ibni Oumar Saleh (25 juin 2010)

La France se félicite de la décision prise par les autorités tchadiennes d’ouvrir le comité de suivi de l’enquête sur la disparition d’Ibni Oumar Saleh aux experts internationaux. Cet opposant politique, leader du Parti pour les libertés et le développement (LPD), a disparu lors des évènements de 2008 au Tchad. La France avait immédiatement appelé à ce que tous les moyens soient mobilisés pour qu’il soit retrouvé et à la création d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur sa disparition et sur les événements de février 2008. Nous y avons participé en tant qu’observateurs (au titre de la troïka européenne) et avons appuyé ces travaux par l’envoi d’un expert.

Bernard Kouchner, lors de son déplacement au Tchad, les 14 et 15 mars 2009, avait réaffirmé au président tchadien l’attachement profond de la France à ce que toute la lumière soit faite sur le sort d’Ibni Oumar Mahamat Saleh.

A la suite de la démarche effectuée cette semaine par l’ambassadeur pour les droits de l’Homme, François Zimeray, auprès du Premier ministre tchadien, le ministre chargé des droits de l’Homme, lui a fait savoir que le Tchad allait donner son accord pour ouvrir le comité de suivi de l’enquête sur Ibni Oumar Saleh aux experts internationaux.

Fin mars 2010, l’Assemblée nationale avait voté une résolution invitant la France à s’impliquer dans la recherche de la vérité sur cette disparition.


 
 
Source France diplomatie.