Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                                                                    SOUTIEN A L’ANCIEN DICTATEUR TCHADIEN
                    Le « Cas Habré », en ordre de bataille

NETTALI.NET - Le Collectif africain de soutien à Habré (Cas Habré) estime que le procès envisagé de l’ancien Président tchadien est une honte. Sans être contre un procès, ses membres pensent que tous ceux qui sont impliquées devraient être appelés à la barre.


Abdou Salam Kandiagaba, président des commissions du « Cas Habré », indique que Hissène Habré a déjà été jugé. « Le Président a été jugé par le Sénégal. Il faut respecter l’autorité de la chose jugée. C’est quelque chose de très important en droit. Et si je m’amuse à dire que le Sénégal est un pays de droit, où il y a des juges éminents, je constate qu’on n’arrive pas à respecter la non rétroactivité de la loi », estime-t-il.

Selon le membre du Collectif africain de soutien à Habré, « le Président Wade s’est permis de modifier la constitution pour juger un seul homme, c’est inconcevable, c’est une honte pour l’Afrique. Et nous, nous ne resterons pas inertes, nous sommes la jeunesse, nous représentons quelque chose de très important et nous n’allons pas rester muets devant cette conspiration dont le Président Hissène Habré fait l’objet ».

M. Kandiagaba de marteler qu’ils ne sont pas contre un procès, pourvu simplement qu’il soit juste et équitable. « Nous ne sommes pas contre un jugement, mais, si vous voulez juger Hissène Habré, il faut appeler tous ceux qui étaient responsables à la barre, mais pas un seul homme, c’est contre le droit. Vous savez, les gens ignorent totalement l’histoire du Tchad, qui est très compliquée », plaide-t-il.

 


http://www.nettali.net/spip.php?article28963