Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Communiqué N°0001/CSCJT/CD/2012.

015052012105309000000JA2679p014 01

 

Le Collectif pour le Soutien des Causes justes au Tchad se félicite de la libération de l’ancien Secrétaire Général de la Présidence Monsieur Mohamad Saleh Annadif.En effet, le Collectif en ait la conviction dès le départ que l’accusation contre le Ministre Mohamad Saleh ne repose sur aucun fondement juridique. Il s’agit en fait d’une manœuvre dilatoire visant à salir l’homme qui au fil du temps a fini par donner à Deby l’impression qu’il devient de plus en plus gênant de par la stature dont il jouit aussi bien sur le plan national qu’international. Il convient de rappeler que le passage de Monsieur Mohamad Saleh au Ministère des Affaires Etrangères de son pays ensuite le poste qu’il a eu à occuper au sein de l’Union Africaine en tant que Représentant de cette Institution auprès des Nations Unies puis à Bruxelles a permis à l’homme de se faire un carnet d’adresses loin d’être négligeable. S’il faut ajouter à ces éléments les difficultés que traverse le pouvoir de Deby aussi bien interne qu’externe, le but de la manœuvre est vite trouvé. Il faut chercher coute que coute à salir les hommes réputés faire ombrage et dont la crédibilité les met en avant pour constituer une alternative à Deby.

Cette cavale montée de toute pièce contre Monsieur Mohamad Saleh trouve en effet, son explication dans cette manœuvre satanique que Deby a le secret de savoir si bien monter.

Le Collectif s’indigne contre toutes ces basses manœuvres, apporte son soutien indéfectible aux filles et aux fils dignes et intègres du Tchad et tient à mettre en garde Deby contre ce jeu macabre. Car, le Roi est nu et il ne sert à rien de vouloir continuer à jouer au malin. Quoi que Deby fasse les jours de son régime sont comptés et s’il ne cesse de s’attaquer aux innocents, la tempête dans laquelle il se débat aujourd’hui se transformera sans aucun doute demain en un tsunami.

Le Collectif tient enfin à présenter ses félicitations au Ministre Mohamad Saleh pour sa libération et surtout pour le courage et la fermeté dont il a fait preuve tout au long de sa détention. Le collectif n’oublie pas de saluer la dignité dont la famille de la victime a fait preuve durant cette rude épreuve. Enfin le Collectif exprime sa sincère gratitude à toute les voix nationales et internationales qui ont dit non à l’arbitraire au Tchad.

        Fait à Ou mou Alsahwa le 18 juillet 2012.

 Pour le Collectif du Soutien des Causes Justes au Tchad(CSCJT)

Le Président du Comité Directeur.

Mohamad Ali Al Idrissi Alhassani