Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Gral-20AYA-1--copie-1.jpg
Ahmat Yacoub Adam
Combattant de l'UFR.

J'ai visionné sur Tchandantropus l'interrogatoire musclé au quel fut soumise la petite tchadienne Aché Fouda.

J'ai également parcouru presque tous les commentaires de mes compatriotes sur le blog Mak.

Je me dois d'abord de remercier l'équipe de Tchadantropus pour cet extraordinaire travail d'investigation et le blog Mak pour la tribune offerte au public afin de donner son opinion.

En tant que combattant de la résistance actuellement sur le front avancé,j'exprime ma profonde indignation devant cette grave atteinte à l'intégrité physique d'une mineure torturée,spoliée,victime d'un traitement dégradant et humiliant perpétré par ceux qui ont pris aujourd'hui tout un peuple en otage.

D'après les informations en ma possession, Aché Fouda n'est pas une prostituée venue d'Arabie Saoudite,comme l'ont avancé certains.Elle était comme la plupart de ses compatriotes, des gamines à peine scolarisées mais détournées par les vicissitudes de la vie.En suivant la vidéo,on décèle dans ses propos des mots en français et elle n'a pas d'accent d'arabe saoudien.Ce qui corrobore l'hypothèse selon la quelle,Aché Fouda faisait partie des fillettes qui étaient introduites au palais d'Idriss Deby pendant les années antérieures c'est à dire avant le mariage de Hinda Mahamat Abdérahim Acyl.

Tous les tchadiens le savent que des proxenètes comme Andjami, Mahamat Saleh et bien
d'autres étaient chargés de parcourir le Tchad entier,à la recherche des mineures dans le but de satisfaire l'appetit sexuel de leur maître.

Cette page de la vie privée de Deby est bien mentionnée dans l'ouvrage écrit par le féderaliste Yorongar Ngarledji Lemoibon.

Au de là de ces frasques,posons nous honnêtement la question de savoir combien des tchadiennes comme Aché Fouda ont vécu dans leur chair et dans leur os la barbarie des Itnos et leurs supplétifs les Toro boros de Khalil Ibrahim? Je crois que le silence et l'indifférence des tchadiens ont trop duré.Il nous faut des actions pour sauver notre dignité, notre honneur et notre fierté.

Le tchadien a perdu sa vraie nature sous Deby. Il n'a jamais été connu à l'image actuelle parcque le MPS a enlevé des cœurs des tchadiens toute valeur humaine.C'est pourquoi,je voudrais inviter les compatriotes de la diaspora de faire présenter le cas de Aché Fouda aux Organisations de défense des droits humains ainsi qu'aux bonnes volontés afin de saisir les juridictions internationales pour que justice soit rendue à Aché Fouda et ses sœurs tchadiennes terrorisées par des viols collectifs et châtiments corporels.

En attendant du fond du maquis, nous réaffirmons notre détermination, notre sens élevé de sacrifices pour la cause du Tchad, et avec un moral de fer, nous allons reconquérir la dignité du peuple tchadien en chassant hors du pays les ennemis de la nation.

Saraf Bourkou, le 12 décembre2009

Ahmat Yacoub Adam

Combattant de l'UFR.