Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

CHIDI.jpgCliquez sur l'image pour agrandir

ABDALLAH CHIDI DJORKODEI

 

 

         Maroc : La fraternité doit toujours prévaloir.

Nous avons appris avec tristesse et indignation, la création d’un comité clanique au Maroc qui souhaiterait célébrer la fête de la Tabaski de cette année en communauté homogène.

Vous convenez avec moi que cette intention est complètement incongrue, immature et sans intérêt pour la communauté tchadienne au Maroc. Car, au moment où le  peuple tchadien cherche à s’unir pour faire face aux multiples défis du développement; au moment où le peuple tchadien lutte pour l’instauration de la justice sociale, l’entente cordiale, la solidarité, le brassage et la fraternité; il sort du cercle commun, un groupe de jeunes désorientés, mal intentionnés et animés d’idées obscures telles le sectarisme, le clanisme au sens purement étymologique et surcroit dans un milieu estudiantin, qui cherchent vaille que vaille à organiser cette joyeuse fête dans la division, la solitude et la tristesse.

Aujourd’hui, il me parait utile et pertinent de rappeler ici qu’en 2005, la communauté tchadienne avait fait face à des agitations similaires. En effet, il y a eu des jeunes ressortissants du Ouaddaï qui ont voulu créer un comité et s’isoler du reste de la communauté tchadienne. Mais leur projet avorta grâce à l’intervention des anciens issus de leur groupe ethnique qui ont su ramener à la raison leurs jeunes frères et les remettre sur le droit chemin. Plus tard en 2009, ce fut le tour d’un autre groupe de jeunes Gouranes cette fois-ci qui ont pensé important de faire cavalier seul en créant un comité clanique. Mais là aussi, les anciens ont agi en des véritables sages pour enterrer cette initiative divisionniste. Alors on se demande  pourquoi pas cette fois-ci encore avec ce groupe ?

J’invite mes compatriotes, chacun à son niveau, de bien réfléchir sur l’importance et l’utilité de notre unité au sein de notre communauté. A ce titre, il me parait utile et nécessaire de rester fidèle avec la citation d’Augusto  Roa Bastos : « Ce qui s'impose à présent, c'est l'union et la confraternité face à ce monde violent, en un suprême effort de volonté pour tenter de récupérer le sens de la dignité humaine au travers de la fraternelle entente entre tous les peuples. »


Le bureau exécutif de Marrakech invite tous les autres présidents des différentes villes du royaume de se pencher en urgence sur ce phénomène qui risque de causer beaucoup de torts à notre solide et joyeuse fraternité.

La fête de Tabaski a toujours été une grande communion entre les Tchadiens qui célébraient cette fête dans la ferveur religieuse, la joie, les manifestions culturelles et le partage des mets et repas. Celle de cette année ne sera pas une exception, nous devons perpétuer notre unité. Blaise Pascal disait dans « Extraits des pensées » : « La multitude qui ne se réduit pas à l’unité est confusion ; l’unité qui ne dépend pas de la multitude est tyrannie. ».

A bon entendeur  salut !

Le Président

ABDALLAH CHIDI DJORKODEI