Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Cliquez pour agrandir les images

sallleComité organisationnel

Vue de la salle et comité de pilotage (de Gauche à droite, M.Moussa,Mme Rama et M. Taoufik)

 

commission-logistique.jpgcommission-communication.jpg

M.Mignianne Diouf (Commission Logistique) - M.Tidjane Kassé( Commission Communication)

 

commission-diaspora-et-migration.jpg commission-culture.jpg

Fatouma Sy (Diaspora et Migration) - M.Babakar Owens Ndiaye (Culture)

judith.jpgsaint-louis.jpg

Judith, interpréte professionnelle, altermondialiste - Mme Kane (délégation Saint-Louis)

carlin.jpgluca

Carling (Chargé de Communication ONG-Thiés) --  Luca (COSBE)

pleniere.jpg

Débats des plénières 

 

Un séminaire de restitution des travaux, organisé sous la supervision du  Comité de Pilotage du Forum Social Mondial (FSM) de Dakar 2011, a réuni,  hier, samedi  30 octobre 2010, au centre  Ahmadou Malick Gaye (Ex-centre  Bopp), les différentes commissions qui s’attèlent dans le cadre de la tenue de ce rendez-vous universel des altermondialistes qui militent sous le slogan «  Un autre Monde est Possible ».

Réuni autour de  Mme Hèlene Rama Niang, comme facilitatrice des débats, de M.Taoufik Ben Abdallah et de M. Moussa Dembélé, le séminaire a permis aux différentes commissions de présenter aux participants le niveau d’avancement de leurs travaux.

C’est ainsi qu’à tour de rôle, se sont succédées les différentes communications des rapporteurs des commissions entre autres :

-          Pour  M.Mignianne Diouf, de la Commission Logistique, le processus organisationnel,  avance positivement. Car,  les questions liées à l’hébergement, aux transports,  aux installations  des tentes, à l’aménagement des sites, ont été entreprises grâce aux  contacts établis avec la Mairie de Dakar, qui a montré sa disponibilité de mettre en œuvre son personnel technique pour aider et accompagner les efforts du Secrétariat du comité de pilotage du FSM Dakar 2011 ;

 

-          La Commission Communication, dirigée par M.Tidjane  Kassé,  a  déroulé sa stratégie pour une communication intensive, massive et soutenue,  dans un chronogramme élaboré  tout long du mois de novembre, décembre et janvier jusqu’à atteindre la période de février 2011.

Ce chronogramme  vise l’implication  des radios communautaires, des médias commerciaux, de la presse écrite, la télévision.

La Commission envisage d’effectuer  une visite au Centre d’Etudes, des Sciences et de l’Information (CESTI) de Dakar, former des journalistes pour les outiller des enjeux du FSM Dakar 2010.

L’identification du  site, permet de fixer un centre  de presse qui sera à proximité des travaux du FSM Dakar 2011, afin de permettre aux journalistes accrédités d’être au cœur du processus et mieux couvrir l’événement,

En marge de la réunion prochaine prévue à Dakar,  courant le mois de   novembre du conseil africain et international du Forum Social  Mondial,  la Commission Communication propose de tenir  un point de presse  pour s’entretenir avec les journalistes et le public sur les enjeux du Forum.

 

-          Pour la Commission Culture, conduite par M.Babakar Owens Ndiaye, les contacts ont été pris avec  les artistes des arts plastiques,  les musiciens et la communauté Lebbou, considérée comme composante autochtone de Dakar, pour les associer aux activités du Forum Social Mondial de Dakar 2011 ;

-          Pour Fatoumat Sy, de  la Commission Diaspora et Migration, il est prévu entre autres activités ; la mise en place d’un village Diaspora, des expositions internes des thématiques, des échanges et témoignages. Cette Commission Diaspora et Migration privilégier  d’encourager les initiatives  villageoises  comme moyens d’affirmations , de Lobbyng et  de plaidoyers ;

 

-          Selon M.Moussa Dembélé de La Commission Méthodologie, le FSM Dakar 2011, permet de construire des alternatives démocraties pour une auto-gestion et  co-organisation du monde par  des mouvements sociaux ;

 

-          La Commission Finances, selon son rapporteur M.Taoufik Ben Abdallah, la mobilisation des fonds, est cruciale pour la réussite du FSM Dakar. Elle a enregistré quelques sources de financements en provenance des fondations  des pays d’Europe. Des démarches sont menées auprès des Etats africains tels que la Côte d’Ivoire, le Mali, le Sénégal. Mais, il faut dire que la commission reste dans l’espoir devoir l’implication des gouvernements africains dans la tenue du FSM Dakar 2011 ;

 

-          La Commission Mobilisation, dirige menée par M.Assane, travaille pour l’adhésion des masses populaires aux idéaux du FSM Dakar 2011. Elle a effectué une supervision de ses travaux à Rufisque et Guédiaye, rencontrer des organisations agro-pastorales, les déguerpis, les déplacés et marchands ambulants ;

 

-          Pour Zakaria, la Commission Jeunes,  est subdivisée en plusieurs sous-commissions qui vont débattre autour des différentes thématiques telles que :  le dialogue intergénérationnel, la mobilisation sociale et l’action citoyenne. C’est l’occasion pour les jeunes de faire les funérailles du  capitalisme ;

 

-          La Commission santé, dirigée par Dr Simon, prévoit une couverture sanitaire pour  un effectif  de 4000 personnes.  Elle a associé le Comité Sénégalais de la Croix Rouge, mobilisé le personnel de la santé et des paramédicaux pour  une prise en charge médicale effective des participants durant les travaux du FSM de Dakar 2011 ;

 

-          Pour Jacque Ndour de La Commission Sécurité, d’assurer et de garantir la sécurité des participants au Forum Social Mondial (2011.  Pour ce fait, elle  compte recruter  des agents de sécurité parlant le français et l’anglais, afin de faciliter la communication avec les visiteurs. Elle veille à ce que la sécurité des participants soit  une de ses préoccupations pour un meilleur déroulement des travaux.

 

Clôturant les travaux dans la soirée, le Comité de Pilotage du FSM Dakar 2011, a exprimé ses vifs remerciements  à  la  Fondation Friedrich Ebert pour la prise en charge de la journée de ce séminaire qui a permis aux participants et acteurs de la société civile  de faire des propositions et des recommandations pertinentes qui contribuent  à la mise en place d’un travail en synergie à travers des échanges inter-commissions en perspectives à la tenue de cette rencontre planétaire qui aura lieu à Dakar et qui reste un défi africain.

 

 

Reportage réalisé par le blog de makaila