Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Par Vourboubé Pierre 

 

Bonjour, Mak!

 

Le démenti de Youssouf Salim Mahamat Itno retient mon attention. Parce que les démentis venant des Itno sont rares, si rares que celui-ci devrait être affiché aussi longtemps que possible. Alors, je ne peux le passer sous silence.

 

D’abord, il prouve que les gens du pouvoir lisent aussi nos blogs et sites d’informations. Mais, il faut regretter le fait qu’ils ne prennent pas en compte nos cris de cœur, nos souffrances, nos reproches souvent fondées, nos appels à une bonne gouvernance pour un Tchad meilleur. Sont-ils si insensibles aux messages et aux maux des gueux ? Quels dirigeants sont-ils ? Pourquoi n’en vont-ils qu’à leur tête ? Sont-ils en territoire conquis ?

  

Et puis, avec ce démenti, Youssouf Salim Mahamat Itno nous dit que la plupart des informations publiées ici, sont fondées parce que peu d'intéressés ont apporté de démenti. En plus, notre cher ami Youssouf n’ignore pas qu’il est difficile de vérifier une information au Tchad. Alors, je lui pose quelques questions: Youssouf, par quelle route aller au palais rose pour vérifier tout ce qui se dit sur Hinda par exemple quand elle collabore avec des marabouts et autres voyants comme nous le fait croire beaucoup de bloggeurs ? A qui s’dresser sans subir votre colère ?  

 

En tout cas, Mak, Youssouf Salim Mahamat Itno sait bien qu'aucun responsable d’un site ne peut oser affronter le système barbare du régime tchadien. A moins que ce responsable ait choisi de mourir sous la torture des sbires  du pouvoir. Il sait aussi que chez nous, les rumeurs se vérifient toujours.  

 

Son appel n’est-il pas un guet-apens ?