Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Corbis-0000271847-031.jpg
A
 
La Haute Attention de son Excellence Monsieur le Président de la République , Chef de l’Etat
 
Objet : Recrutement non conforme d’un agent de l’Etat par AIRTEL TCHAD
 
Excellence,
 
         Monsieur ABDELHAMID MAHAMAT SENOUSSI fonctionnaire de l’ex ONPT aujourd’hui SOTEL TCHAD a été recruté par AIRTEL TCHAD comme Secrétaire Général pour service rendu.
 
 Sieur ABDELHAMID est un agent de l’Etat non ordinaire. Il a occupé des grandes fonctions au sein du département des Postes et des Télécommunications.
Comme secrétaire général du Ministère il a facilité et organisé tout pour le renouvèlement de la licence de CELTEL presque gratuitement.
L’octroi de la licence de MILLICOM TIGO était bradé par lui-même en étant consultant lors de lancement de l’appel d’offre.
Comme Directeur Général Adjoint de la SOTEL TCHAD il a donné sur un plateau d’or un crédit d’impôt à ZAIN, du jamais vu dans l’histoire des finances publiques de la République à une entreprise étrangère en compensant les consommations téléphoniques de  SOTEL TCHAD impayées de l’Etat  avec la balance de l’interconnexion SOTEL- ZAIN en faveur de zain.
Plusieurs tentatives de privatisations ou d’ouvertures de capital de la SOTEL TCHAD ont été infructueuses à cause qu’il faisait le délit d’initié : vendre l’information, travailler avec les preneurs potentiels et manipuler les Ministres ou les induire en erreur. 
 
IL travaille pour son propre compte comme partenaire associé d’un grand Cabinet Comptable Camerounais. Il était liquidateur de l’ancien Air Tchad et de LIBERTIS.
Il était Conseiller économique à la CONAFIT et secrétaire privé de YOUSSOUF SALEH ABBAS.
C’est déjà  trop exagéré pour une personne digne de se comporter ainsi.
Il a mis tous les cadres du secteur en conflit avec les Autorités en racontant des allégations mensongères sur leur carrière.
 
Il a gagné la confiance de prédateurs de notre secteur qui sont les deux premiers responsables du groupe AIRTEL Afrique francophone Messieurs KOLADE MAMADOU et TIEMOKO COULIBALY des Ouest Africains de même souche que ABDELHAMID. Leur complicité a marché  depuis qu’Ils ont reçu à faire perdre des Milliards de franc CFA à l’Etat Tchadien des impôts sur le plus value d’une double transaction de vente de  CELTEL-ZAIN et  de ZAIN-AIRTEL. A cet effet, desormais le Gouvernement doit chercher comme interlocuteur valable leur patron MR MANOJ Président de BARTHI AIRTEL.
 
A ce titre nous souhaiterions avec l’explosion des licences cellulaires que l’Etat doit absolument revoir sa position et évaluer les Licences des opérateurs mobiles (1,2 Milliards pour CELTEL et 1,3 Milliards pour MIILCOM : c’est une honte pour le Tchad) comme beaucoup des pays tels que le BENIN, le NIGER et autres.
         Eu égard de ce qui précède, nous estimons que les mutations nécessaires de notre secteur et la Migration du Licence GSM actuel à la licence G3 large bande avec l’avènement de la Fibre Optique : l’autoroute de l’information vont ramener beaucoup d’entrée des fonds dans les caisses de l’Etat donc l’enjeux est de taille c’est pourquoi COULIBALY et KOLADE ont voulu avoir MR ABDELHAMID SENOUSSI dans leur rang pour racheter les informations et faire leur combine pour créer un manque à gagner à l’Etat.
En tout état de cause l’Etat doit systématiquement annuler le contrat de Monsieur ABDELHAMID avec AIRTEL qui sera en vigueur le 01 janvier 2012 et de faire venir le concerné répondre de ces actes dans son Ministère et on sait bien que son puissant parrain AHMAT BACHIR DIRCAB du PR va encore tenter d’intimider ou persuader JEAN ALINGUE de laisser tranquille son protégé co-régionnaire.
         Telle est la substance de la présente note soumise à la haute attention de votre Excellence.
 
 
Les Cadres du Ministère des Postes et des Technologies de l’information et de la Communication