Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

A l'intention des autorités tchadiennes,
 
Qui est derrière l'attribution des contrats de partages de productions avec sociétés fictives les canadiennes; Griffiths Energy and United Hydrocarbon?
Des contracts attribués à des sociétés fantômes inconnues, montées des toutes pièces par des anciens employés de l'Esso-Tchad et qui n'ont pas d'expertises comme sociétés dans le domaine pétrolier.
Pour la simple raison que ces sociétés sont absentes dans l'exploitation du pétrole de leur propre pays qui produit plus de 1 million de barils par jour, n'ont nulle part été enregistrées comme sociétés pétrolières ou gazières au Canada.
Preuve à l'appui, voici la liste des sociétés canadiennes qui opèrent dans le domaine du pétrole et de gaz : Axco, Canadian Natural Resources (CNR), EKO, EnCana, Husky Energy, Imperial Oil, Irving Oil, North Atlantic Petrolium, Olco, Petro-Canada, PetroKazakhstan, Petro Cadeko, Petroles Therrien, Shell, Sonerco, Suncor Energy, Syncurde, Talisman Energy, Ultramar Diamond Shamrock. 
 
Comment ça fait-il que ces sociétés parcourent des milliers de kilomètres pour venir exploiter le pétrole tchadien alors qu'elles ne sont pas intéressées à exploiter les gisements de pétrole dans leur propre pays avec une réserve pétrolière estimée à 180 milliards de barils. Le Tchad est-il plus stable que le Canada ?
Y-a-t-il pas quelque chose de louche dans ces attributions des contracts ?  Quel seront des dégâts environnementaux causés par ces sociétés qui n'ont aucun historique dans le domaine de l'exploitation du pétrole ?
Vous allez vous rentre compte qu'en visitant leurs sites, qu'elles ont comme prémier contrat, l'exploitation du pétrole au Tchad : www.unitedhydrocarbon.com, www.griffithsenergy.com
Les autorités savent-ils réellement le degré de risque dont nous parcouront en attribuant des contrats à des sociétés inexperimentées ? 
Et comment les tenir responsables en cas des dégâts environnementaux ?  
 
A mon avis, il faut revoir ces contrats avant qu'il ne soit trop tard et faire beaucoup attention aux attributions des ces contrats. Ne pas faire affaire avec n'importe quelle société qui se présente. 
 
 

Adoum N'garleydji