Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Par Eric Tapona, journaliste de la Voix.

 

Tchad : Ce que cachent les arrestations en cascade


 

Depuis quelques mois, l’actualité nationale est rythmée par une série d’arrestations de personnalités accusées de malversations financières. Des manœuvres politiques sont une grille de lecture parmi tant d’autres, de ces interpellations. A première vue, l’opération ’’assainissement de la vie publique’’, initiée par le ministère chargé du Contrôle général d’Etat et de la Moralisation, est une prouesse, quand on sait que depuis l’avènement au pouvoir du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), les présumés auteurs de détournements de deniers publics n’ont jamais été inquiétés, en dépit des promesses du chef de l’Etat de faire de l’impunité, son cheval de bataille. Ces arrestations de hauts cadres de l’Etat prouvent à suffisance que les temps ont changé.

Désormais, ceux qui se croyaient proches du président de la République, vont devoir reconsidérer les choses, car Idriss Déby est décidé à ne plus laisser faire. Détournement au Haut Conseil de la Communication, malversations au ministère des Finances, au ministère de l’Elevage et à la CotonTchad, etc., sont autant d’indicateurs qui montrent que le mal est profond. Cette démarche du ministère chargé du Contrôle général d’Etat et de la Moralisation tombe à pic, dans un contexte sociopolitique national marqué par la cherté de la vie.

 

Pourtant, des observateurs avertis de la scène politique nationale y voient plutôt une opération de charme en direction des partenaires extérieurs du Tchad. Surtout que les échéances électorales pointent à l’horizon. Le pouvoir pourra ainsi brandir, preuve à l’appui, sa bonne foi et sa détermination dans la lutte contre la corruption, et la promotion de la bonne gouvernance, qui sont exigées par les institutions internationales.

 

Les arrestations peuvent aussi être appréhendées comme une réponse aux bailleurs de fonds, aux partenaires au développement, et aux cabinets de notation internationaux. C’est notamment le cas de International Crisis Group qui, dans son dernier rapport du mois de septembre 2009, a épinglé le gouvernement sur la gestion opaque des revenus pétroliers. L’ONG américaine déplore l’affectation des ressources pétrolières à d’autres fins, notamment à l’achat des armes, au lieu de prioriser les investissements sociaux (hôpitaux, écoles, dispensaires…)

 

Les conseillers du président planchent depuis des mois sur une série d’opération marketing qui s’est par exemple traduite par l’occupation de l’espace médiatique international par M. Déby. Cette série se poursuit par des arrestations sus-évoquées qui mettent en avant une dimension judiciaire destinée à masquer les motivations politiques ou politiciennes. L’intensification de ces interpellations dans les prochains jours, est un secret de polichinelle.

 

La formation d’un nouveau gouvernement dirigée par une nouvelle personnalité, en dépit des dénégations des services présidentiels (V. communiqué ci-dessous), rentre également dans cette stratégie : le profil du nouveau Premier ministre, et des occupants de certains ministères-clés, serait formaté de façon à susciter l’adhésion des partenaires multilatéraux du Tchad.

 

Eric Topona