Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

IV  Recommandations de l’AJGADEP :  

 

Malgré les dénonciations et les appels à des enquêtes indépendantes émis immédiatement par la communauté internationale après les grèves de janvier février 2007 et suivis des bons offices des Nations Unies à mettre des moyens financiers et techniques à la disposition du gouvernement guinéen, pour une enquête indépendante sur ces exactions, les autorités guinéennes restent hostiles à toutes ouvertures d’enquêtes sur ces violations des droits humains. Fort de ce constat, les membres de l’Action de la Jeunesse Guinéenne pour l’Aide au DÉveloppement et à la Prospérité (AJGADEP), soucieux de la justice et de la stabilité de la population guinéenne, s’inquiètent :

 

1- des conséquences d’une éventuelle candidature du Président du CNDD Capitaine Moussa Dadis CAMARA aux prochaines élections présidentielles et législatives ;

2- des conséquences désastreuses qu’un usage disproportionné de la force armée pourraient entraîner sur les populations civiles, notamment les femmes et les enfants ;      

3- de la logique de grèves à répétition imposée au peuple du fait de l’absence d’un environnement démocratique pouvant promouvoir une culture du dialogue et des institutions qui inspirent confiance aux forces vives de la nation ;

4- de la succession d’évènements inacceptables d’entrave à la liberté politique et d’expression des acteurs des forces vives de la nation ;

5- du risque des arrestations dans les rangs des forces vives de la nation.

-exhortent les forces vives de la nation à agir dans l’unité et la confiance mutuelle afin de préserver l’unité nationale et la paix civile durable ;

 

-attirent l’attention du Président de la république du Sénégal Maître Abdoulaye WADE sur les treize (13) blessés que son gouvernement a pris en charge dans les hôpitaux sénégalais, après les massacres du janvier février 2007 en Guinée, sont par ailleurs les victimes de ce groupe de militaires au pouvoir.

 

- souhaitent que le Président s’impliquer davantage dans la dissuasion de la junte à se présenter aux prochaines élections ;

 

-Appellent la CEDEAO, l’UNION AFRICAINE, l’UNION EUROPEENNE et les NATIONS UNIES

1- à mettre l’embargo sur les armes en Guinée,

2- à un déploiement militaire international afin d’instaurer la paix durable et la justice sociale en Guinée,

3-  à la mise en place d’un tribunal international pour la Guinée,

4- à l’interdiction de voyager aux  membres du CNDD et du gouvernement,

5- à geler les avoirs de ces derniers,

6- à s’impliquer davantage afin de faciliter l’ouverture d’une véritable transition démocratique pouvant aboutir à des élections libres, crédibles et acceptables par tous, seul gage d’une stabilité durable en Guinée.

 

Dakar  le 18  septembre 2009

Président

 

 

Lamine KABA