Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Il y a moins d’une semaine, nous apprenions la nième arrestation de Monsieur Mahamat Abdoulaye, plusieurs fois Ministre de République dans les différents gouvernements de l’ère Deby. Faut-il rappeler que Monsieur Mahamat Abdoulaye est aussi Député du peuple et chef d’un parti politique à savoir le MPDT ayant sa base politique dans le Kanem.

N’eut été la presse en ligne, seule qui vaille en ce temps caillou pour la presse tchadienne, sur laquelle la famille du Ministre Conseiller à la Présidence de la République s’est rapidement rabattue, l’arrestation de Monsieur Mahamat Abdoulaye serait passée comme une lettre à la poste.
En effet, il a fallu que le blog de Makaila sonne l’alerte avant que l’info ne soit reprise par les autres médias et fasse le tour du monde. RFI en a parlé !

On a aussi appris que l’infatigable défenseur des droits de l’homme et des libertés fondamentales a usé de toutes ses relations pour informer et interpeler les différentes organisations internationales intervenant dans la protection des droits humains telles que Amnesty international, FIDH, Inter-right, ect. L’affaire Ibni plane toujours au-dessus de nos têtes. Vous vous demandez certainement que fait la bande de Jacqueline Moudeina, Massalbaye Tenabaye, Delphine Djiraibé, Dobian Assingar, etc. ? La réponse est toute simple, c’est un nordiste qui est dans les pétrins. Pas question de lever le petit doigt.
    
Mais revenons à notre mouton du jour pour dire que dans un passé récent, Monsieur Mahamat Abdoulaye, étant Ministre de commerces, a été accusé et arrêté dans une sombre affaire de corruption. En réalité, il s’agissait ni plus ni moins d’importants marchés publics qu’il aurait fait profiter à des hommes d’affaires issues de sa communauté ethnique, les Krédas. Quoi de plus surprenant dans ce Tchad d’Idriss Deby où l’éthnicisation de l’appareil étatique est devenu un mode de gestion. Même les Généraux de l’armée excellent dans le transit de marchandises de tous genres et se sont révélés experts dans le troc des bons de trésor. Que dire aussi des Zaghawas qui minent tout le pays et dévalisent en continu les deniers publics depuis deux décennies déjà ? Mahamat Abdoulaye étant député a vu dans un premier temps son immunité levée par l’Assemblée Nationale et ensuite incarcéré pendant de longs mois. Puis, sans aucun procès, il a été relâché et réhabilité. Des arrangements auraient été trouvés en coulisse.


Rebelote serait-on tenté de dire aujourd’hui. Malgré que Monsieur Abdoulaye soit Ministre conseiller à la Présidence de la République, cela n’a pas empêché les autorités gouvernementales de lui trouver des poux sur la tête. En effet, il est cette fois-ci accusé d’intelligence avec l’ennemi, entendez par là la rébellion armée, l’UFR ! En clair, ses détracteurs n’ont rien trouvé de crédible pour l’accabler.

Mais que reproche t-on au juste à Monsieur Mahamat Abdoulaye ?


Il est de notoriété publique le RPDT est un parti proche du pouvoir despotique de Deby. Nous avons vu comment Monsieur Mahamat Abdoulaye et ses militants se sont investis aux cotés du MPS dans les différentes élections frauduleuses organisées au Tchad depuis l’avènement de la « démocratie » en 1990. En 2006, alors que le chaos de l’Etat tchadien est affiché dans tous les écrans télévisions du monde entier, Idriss Deby s’obstine pour organiser son élection présidentielle. Mahamat Abdoulaye, Abderahmane Djasnabaye et quelques autres minables responsables se déplaceront jusqu’aux Etats-Unis pour soutenir la démocratie debyenne. On connait la suite.


Dans cette contrée ouest du Tchad, Deby tient plusieurs ficelles et les tire à sa guise. De Lol Mahamat Choua à Mahamat Djibert en passant par Brahim Mallah, Moussa Meddellah, Mahamat Abdoulaye, Ali Souleymane Daby(le gendre de ce dernier) et demain Ali Keddelaye, Tamboulet, etc. on ne peut constater comment le virus debyfole a rongé ces valeureux fils du Tchad. Espérons que tout ce beau monde saura calmer l’ardeur du roitelet Deby et épargner leur frère des foudres qui se déchaînent ces derniers jours sur les fonctionnaires tchadiens.


Source: Ambenatna