Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak




M.Mahamat Assileck Halata

    Tchadantrhropus

EDITORIAL
.


Tchadanthropus progresse en proposant aujourd’hui une autre interface à ses lecteurs afin de simplifier leur lecture de l’actualité tchadienne et internationale.


Dans la démarche qui est la nôtre, nous voulons redonner la place qui est la leur, à l’ensemble de nos partenaires qui gèrent et animent la sphère du web activiste tchadien. L’essence de l’information ne trouve pas son intégrité dans la diffamation et les insultes gratuites. Fort malheureusement, nous relevons avec amertume les attaques faites à l’encontre de partenaires et frères gérants blogs et sites, à l’encontre des personnalités de l’Opposition, ou simplement à l’encontre de frères ne partageant plus les idées qui étaient les nôtres.


Ces déclarations infâmes semblent avoir pour finalité une stratégie de déstabilisation des opposants au gouvernement Déby. Nous vous laisserons constater sans équivoque la nature infondée de ces propos diffamatoires. Que ceux qui permettent d’accepter les commentaires dans leurs régies, le fassent après vérification du bien fondé de l’information émise, et qu’il prenne le soin de ne pas confondre insulte et politique... Prenons nos responsabilités car, il y va de notre crédibilité dans le ralliement à notre cause des internautes soucieux de démocratie, et à ramener dans cette sphère nos camarades fatigués des lectures moribondes.


De l’opposition politico militaire, il y’a beaucoup à faire. Ce n’est pas quand les gérants des sites et blogs mettent à nue un disfonctionnement, qu’ils deviennent fatalement hostiles. Ou encore qu’ils sont en intelligence avec l’ennemi. Il y’a lieu d’admettre, que les différents exécutifs des mouvements ne se sont intéressés que partiellement du travail ô combien colossale des tribunes acquises fût un temps aux idéaux de lutte. Aujourd’hui, tout du moins reste à reconstruire, à dynamiser et à conquérir au prix de voir tout gâché.


Certains pseudos responsables de l’UFR s’amusent à négliger et caricaturer leurs propres camarades. D’autres moins humbles pensent être la bibliothèque de l’expérience du problème tchadien. Un amalgame de fossiles, qui depuis les indépendances jusqu’aux évènements qui ont marqué notre pays, n’ont ni su indiquer, moins encore poser des actes de références pour les générations d’après. Le changement doit se faire autrement et avec l’esprit de la jeunesse tchadienne. Sinon tout est vain et foin.


Nous nous inscrivons pleinement dans la lutte pour l’alternance. A défaut d’un dialogue véritable, la lutte armée nous a été imposée par un dictateur véreux qui ne comprend que le langage des armes, ou les ralliements partiels, ôtant toute substance aux contestations démocratiques et à la stabilité sociale de notre pays.


Nous sommes résolus comme hier à combattre sans relâche une des dictatures la plus affirmée, un clientélisme indexical, et une gestion pourrie par la corruption, la gabegie et les dénis de droits de l’homme.


Nous rendons ici un hommage particulier aux administrateurs des sites et blogs qui combattent sans relâche pour l’esprit et l’essence de la lutte, ouvrant nécessairement les voies réellement démocratiques.


La lutte ne fait que commencer.


Le tchadanthrope

ASSILECK HALATA Mahamat.