Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Propos recueillis par Eric Topona  

Le fils aîné du leader du PLD disparu, se livre sans concession. Le ton est ferme, direct, revanchard. Les plaies de la disparition de son père ne semblent pas encore cicatrisées. Entretien exclusif avec un jeune homme blessé. Propos recueillis par Eric Tapona et Innocent Ebodé.
 
La Voix : Vous êtes le fils d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, porte-parole de la CPDC disparu au soir de l’incursion des rebelles à N’Djaména en février 2008. Savez-vous ce qu’il advenu de ton père ?    

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
Hicham Ibni Oumar : En effet je suis le fils ainé d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, Secrétaire Général du PLD et Porte-parole de la CPDC, enlevé par des hommes armés appartenant aux forces de sécurité tchadiennes aux environs de 20h, heure à laquelle N’Djaména était sous le contrôle des forces gouvernementales. Depuis lors, nous n’avons eu aucune nouvelle, si ce n’est des affabulations comme celles auxquelles certains Tchadiens mal intentionnés ou voulant se donner une certaine importance, se sont prêtés. Pour ce qui est de savoir ce qu’il est advenu de mon père, je n’en ai aucune idée mais j’ai l’intime conviction qu’Idriss Déby détient les réponses à toutes ces questions.
 
Pourtant, à plusieurs reprises, Idriss Déby a manifesté sa bonne foi en promettant de faire toute la lumière sur cette disparition…

Sincèrement, si cela ne tenait qu’à lui je pense qu’il n’évoquerait même pas cette disparition forcée. Ensuite, je doute de quelque bonne foi de ce dictateur. Les réponses aux questions qui lui ont été posées, il n’a pas osé les donner clairement. A sa sortie de son bunker, il a fait un discours révélateur en évoquant 700 morts dont un chef de l’opposition probablement. Maintenant, au lieu de marteler sur tous les toits qu’il est un homme d’honneur, un militaire courageux, loyal et patriote, il devrait nous avouer ce qu’il a fait de mon père. Au Tchad qui ne devine pas que c’est Idriss Déby, son clan et ses valets qui ont organisé ce méfait macabre et indigne dans une époque où les priorités sont ailleurs.
 
Récemment, au cours d’une interview accordée à la presse internationale, le président Déby a indiqué qu’il y a eu de nombreux Tchadiens qui ont été victimes de ces événements de février 2008, et que ceux-ci comptaient beaucoup pour lui. Cela vous a-t-il choqué ? Pourquoi ?

Le sentiment profond de ce président m’est méconnu mais ce dont je suis sûr, c’est l’image que le peuple tchadien a de lui et celle qu’il laissera en quittant ce pouvoir auquel il s’accroche comme un mort de faim. S’il s’est enfin rendu compte qu’il était le président de tous les Tchadiens et non celui d’une minorité clanique ou d’un cercle d’amis, je l’en félicite. Ce qui est certain en tout cas c’est que venant de lui cela ne peut faire qu’un choc que de voir l’assassin de son père s’attendrir sur des morts qu’il a lui-même engendrés car vous conviendrez avec moi que la guerre de N’Djaména n’est rien d’autre que la conséquence de la confiscation du pouvoir par tous les moyens.
 
Après ces événements de février 2008, le président Sarkozy vous a reçu. Que vous a-t-il dit ?

Le Président français m’a assuré de la mise en place d’une commission d’enquête indépendante, et que la France interviendrait pour que la lumière soit faite sur cette affaire.
 
Depuis lors, on ne vous a pas beaucoup entendu ? Une certaine opinion ici au Tchad, pense que Sarkozy vous a soudoyé…

Vous voulez dire depuis ma rencontre avec le président français. Eh bien, vous avez tout faux. Depuis cette date, les actions que l’on a entreprises sont diverses : manifestations devant l’ambassade du Tchad à Paris ; sur le Parvis des Droits de l’Homme ; devant le ministère des Affaires étrangères français (Place des Invalides) ; devant le parlement européen de Strasbourg ; mise en place et gestion d’un blog internet ; rencontres avec des conseillers de l’Elysée et du Quai d’Orsay ; rencontre avec le ministre Bernard Kouchner et Rama Yade ; intervention des députés et sénateurs socialistes ; mises au point avec les organisations des Droits de l’homme et dernièrement, à l’occasion de la journée des disparus, il y a eu la mise en place d’un spot vidéo pour Amnesty International destiné a faire le tour du monde, etc.
Quant aux colportages de bas étage qui insinueraient que j’aurais été soudoyé, j’en ris aux larmes, des larmes chaudes car mon éducation ne me permettrait pas de me rabaisser à ce point. J’ai des qualifications et celles-ci me permettent de gagner confortablement ma vie sans l’aide d’un quidam et sans avoir à jouer à quelques fourberies que ce soit. Ceux-là qui pensent ces insanités, je les invite à regarder vers l’avenir et à croire au fait que cette affaire, nous la mènerons jusqu’au bout et nous la réglerons de quelque manière que ce soit en l’honneur du dévouement de mon père pour la Nation.
 
Curieusement, Hicham Ibni Oumar, depuis les conclusions rendues publiques par la commission d’enquête sur les événements de février 2008, l’on a comme l’impression que la famille politique de votre père semble admettre l’hypothèse selon laquelle il ne serait plus de ce monde…

La classe politique tchadienne, en l’occurrence l’opposition démocratique, a été décapitée. Le décès de mon père a été un tant soit peu confirmé par la commission d’enquête. Ce que nous attendons, c’est qu’Idriss Déby prenne ses responsabilités et qu’il nous livre son corps pour que l’on puisse lui donner la sépulture dans les règles de la religion et avec tous les honneurs qui lui sont dus si c’est le cas. Ce qui est sûr c’est que nous tablons sur une disparition forcée pour le moment tant que nous n’aurons pas vu son corps et que nous n’aurons pas la vérité, toute la vérité.
 
On vous a vu à plusieurs reprises dans les médias vous exprimer sur le sort de votre père. Nourrissez-vous des ambitions politiques ?

J’ai des ambitions bien entendu comme tout homme, mais pour l’instant je me consacre à mes activités juridiques et l’avenir nous en dira peut-être plus. Il est trop tôt pour que je réponde à cette question. Ma principale préoccupation, c’est d’éclaircir les conditions de la disparition de mon père.
 
Envisagez-vous de rentrer un jour au Tchad ?

Je ne vois pas ce qui m’en empêcherait à moins que vous ayez eu vent de menaces à mon encontre. Mais plus sérieusement je compte bien m’installer au Tchad dans un futur proche. L’idéal serait de s’y installer en ayant à faire à une Nation, à une République, à une Patrie. Un pays, un vrai, en fin de compte.
 
Pour ceux qui ne vous connaissent pas, quel est votre parcours ?

J’ai fait mon premier cycle d’études juridiques à l’Université de N’Djaména où j’ai décroché une licence de droit privé avant d’obtenir une maitrise en droit privé de l’Université d’Orléans. Puis enfin un DESS de droit des affaires avec une option en droit fiscal et droit des sociétés. J’ai fait l’essentiel de ma scolarité au Tchad et j’exerce des fonctions de conseil juridique et fiscal dans un cabinet luxembourgeois.
 
Quels sont vos rapports avec les autres compagnons politiques de votre père ?

En ce qui concerne les membres du PLD, les relations sont très bonnes et c’est évident. Pour ce qui concerne les membres de la CPDC, c’est une autre histoire. Le fait que certains se rassemblent autour de Déby dès que l’occasion leur est donnée prouve encore une fois que nos hommes politiques se soucient peu du peuple et préfèrent grignoter à tous les râteliers : il y a ceux qui prétendent n’avoir jamais été ministre et que là c’est leur chance ; il y a ceux à qui on offre le poste à retarder les procédures. Bref, nos politiques ont failli et la situation que vit le Tchad ne sera redressée ni par Déby ni par ceux-là qui disent représenter l’opposition car depuis que mon père a été enlevé par Déby, l’opposition a comme disparu car désorganisée, humiliée et atteinte dans sa chair.
 
Avez-vous des contacts avec le président Déby ainsi que les autres pontes du régime ?

Idriss Déby a sollicité une rencontre avec la famille et je trouve que c’est un manque de respect total. Le bourreau se fait arrangeant. C’est déplorable. Ils ont usé de tous les subterfuges pour organiser une rencontre avec notre mère se trouvant au Tchad mais ils ont reçu une fin de non recevoir. Je le martèle encore une fois de plus : nous ne sommes pas à vendre et je ne vois pas de quoi je pourrais discuter avec un assassin sournois.
 
Depuis que la commission d’enquête a rendu publiques ses conclusions, on n’a plus entendu la famille Ibni Oumar. Pourquoi ?

Je ne suis pas certain que nos voix n’aient pas été entendues. Depuis ces conclusions, le monde entier est au courant de ce qui s’est passé et la pétition mise en place par la Société des Mathématiques a été signée par des personnes à travers la terre entière. Ce crime crapuleux a trouvé écho partout et les Tchadiens ne peuvent oublier, les coupables payeront tôt ou tard leur forfait.
 
Comment votre famille vit-elle la disparition de votre père ?

Perdre son père est éprouvant mais nous ne baisserons pas les bras parce qu’on veut connaitre la vérité, et on veut que les coupables soient punis. Mon père était un modèle d’exemplarité et il mérite ce combat que nous menons pour lui, pour le Tchad et pour les Tchadiens. Il y a eu trop de tragédies dans ce pays mais il faut que cela cesse. Pour arriver à cette fin, il ne doit plus y avoir d’impunité et cela, même au niveau des plus hautes sphères de l’Etat.
 
Vous êtes particulièrement rude vis-à-vis du président de la République. Etes-vous habité par le désir de vengeance ?

Je vous répète encore une fois, que ce que je veux, c’est que la vérité surgisse, que Déby prenne ses responsabilités et qu’il nous dise où et comment il a fait disparaitre mon père. Et après, que la justice fasse son travail et cette fois pour de vrai.
 
Vous semblez en vouloir particulièrement à Déby ? Etes-vous prêt à passer l’éponge et à lui pardonner lui en particulier, et au régime en général ?

Quelle question ! bien sûr que je lui en veux et quant au régime lui pardonner est un grand mot. La solution serait de s’en débarrasser. Dans cette affaire, il n’est pas question de pardon ni d’absolution. Il est question de principe et d’éducation. On a à faire à des personnes sans scrupules voguant dans le sillage de la malhonnêteté intellectuelle, des êtres sans état d’âme. Selon moi, ils ne méritent pas le pardon et encore moins le respect. Et cela s’applique tant aux gens du régime qu’à certains de l’opposition qui ont avalisé la disparition de mon père juste par leurs actes. Donc, on ne peut ni pardonner ni oublier, ce qu’il faut c’est une revanche politique et une relève avec un personnage capable de l’assumer.
 
Comment votre mère vit-elle cette situation ?

Nous avons été préparés à des faits pareils pour ne pas vous dire que l’on s’y attendait. Alors, pour l’instant nous agissons avec le plus grand calme avec pour seul but d’acculer ce régime qui nous a enlevé un être cher et de mettre devant ses responsabilités ce Président qui n’assume pas ses actes.
 
Votre père a été l’artisan de l’Accord politique du 13 août 2007 signé entre la majorité présidentielle et l’opposition démocratique tchadienne. Deux ans après, comment appréciez- vous l’application de cet Accord politique, salué à l’époque par la Communauté internationale ?

Cet Accord a fait mal à la majorité présidentielle. Elle est l’une des conséquences de la disparition de mon père, je pense. On voyait bien le malaise de Déby contraint par la pression de la Communauté internationale à signer cet Accord qui, appliqué dans les règles, aurait conduit à un coup d’Etat politique inéluctablement.
 
Propos recueillis par Eric Topona