Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

La France considérée comme l’ une des  « grandes démocraties », à l’échelle planétaire,   fait découvrir au reste du monde  et particulièrement à l’Afrique,  ses limites et faiblesses à travers le Hold-Up électoral au sein du   Parti Socialiste (PS)  qui  met à nu le système de mécanisme des fraudes électorales massives.

Mme Ségolène Royale, candidate malheureuse à l’élection présidentielle de 2007 , devient alors la nouvelle victime d’un  système des fraudes électorales,  elle  a tenu à dire : «  Si les faits sont vrais, et ils sont d'une extrême gravité. Dans ce cas, la direction actuelle doit sanctionner en interne" a déclaré la présidente de la région Poitou-Charentes.


Et si les faits sont faux ? "C'est encore plus grave, car ça veut dire que quelqu'un a voulu jeter un discrédit sur les socialistes. La vérité est absolument nécessaire". Ainsi, elle se dit "prête à rejoindre un recours fait par Martine Aubry sur les auteurs du livre si les faits sont faux".


Ici en Afrique, ce système des fraudes électorales,  fonctionne à merveille,  il est mis en œuvre un peu partout en vue de  permettre aux régimes dictatoriaux de se pérenniser aux pouvoir et garantir les intérêts économiques et géostratégiques de leurs alliés.


C’est le cas au Tchad, où Idriss Deby a bénéficié de cette malversation  frauduleuse de  manière successive grâce à un certain expert français, envoyé par  l’Elysée pour l’aider  à  gagner  les  trois dernières élections présidentielles, qui ne sont autres que de la mascarade électorale au sens propre du terme.

Les voix africaines s’élèvent pour contester le comportement cynique et sadique de la France, qui au lieu de développer chez les citoyens  africains une culture  véritablement démocratique, se range derrière les dirigeants bourreaux et tortionnaires pour faire avaler aux populations des résultats électoraux  truqués à l'aide du mécanisme électronique d'un logiciel qui attribue aux candidats des différents  scores  fictifs et  non objectifs . Les jeux démocratiques sont biaisés d'avance à travers des résultats connus.


Comment doit-on comprendre le caractère inhumain des dirigeants français, qui, en soutenant des régimes corrompus,  lors des différentes échéances électorales, qui se déroulent  dans nos pays, font subir aux paisibles électeurs,  un tort et un triste sort ?


 

Au niveau du Tchad, l’opposition politique  en générale au régime d’Idriss Deby,  s’indigne devant cet acte gravissime et exige de la France, le retrait immédiat d’un  système aussi controversé  des votes par des bourrages  des urnes.


Tout le monde comprend au finish, que les causes des conflits armés en Afrique, résultent de façon inéluctable de la corruption,  du déficit démocratique et des résultats souvent truqués d’élections présidentielles non démocratiques.


Pour que le processus démocratique aille mieux en Afrique, Paris doit impérativement revisiter et reconsidérer  son approche actuelle de maintien au pouvoir des  régimes pseudo-démocratiques tel que celui d’Idriss Deby au Tchad et d’autres similaires comme le sien qui sévissent encore sur le continent et transgressent la volonté du peuple d’aspirer à une démocratie épanouie à travers des élections libres, justes, équitables et  transparentes et que l’accession au pouvoir donne lieu au vainqueur  ayant requis le suffrage exprimé par le peuple.

 

Makaila Nguebla

 

 

Ainsi, vous allez donc comprendre avec nous,  que lors des déroulements des votes, les honnêtes citoyens épris des valeurs  démocratiques, se déplacent massivement  dans des bureaux de votes en vue d’ accomplir leurs devoirs civiques et politiques, tout en  passant toute la journée au soleil pour se retrouver demain avec des résultats de scrutin des dés pipés d’avance.