Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Au plan national et international, les  esprits éveillés et les observateurs les plus percutants, tout le monde s’accorde à dire que le régime tchadien, a présenté au reste de la communauté africaine et internationale, la crise du Darfour, selon sa propre appréciation et dans ses intérêts personnels.

Sous l’administration de  George Bush,  d’énormes levées de fonds ont été consacrées et  mobilisées  un peu partout en occident, par des lobbys judeo-chrétiens,  en vue de soutenir des groupes armés actifs au Darfour,  généralement proches du pouvoir de  Ndjaména.

Mais depuis  l’avènement de Barack Obama aux affaires, le traitement  du dossier se rapportant au Darfour, est confié à l’attention de  M. Scott Gration, afin de revisiter le contour global de la crise , avec ses origines, les interférences sous-régionales en vue de parvenir à proposer  des solutions  objectives et acceptées par tous.

 

Cette nouvelle approche américaine de la crise du Darfour, gêne et déconcerte énormément le pouvoir de Ndjaména au plus haut sommet de l’Etat. Idriss Deby, était  d’ élire domicile à Amdjarass, sa région natale dans l’espoir de mieux apprécier avec sérénité l’avenir de l’effet boomerang d’une crise,  qu’il a crée lui-même avec son ethnie.

Rappelant en passant que les différents rapports des  humanitaires travaillant à l’es du Tchad dans le cadre des affaires onusiennes,  soulignent, révèlent  et pointent du doigt, les abus, les agissements souvent barbares des parents d’Idriss Deby contre d’autres populations tchadiennes.

Nos différentes sources, témoignent également que la peur est entrain de changer de camp ; elle ne vise  plus El-béchir, mais Idriss Deby, démasqué et trahi par ses intrigues et combines.

Il doit se rendre compte que l’on ne peut pas tromper tout le temps et tout le monde à la fois.

Notre blog et ses partenaires étrangers, réfléchissent pour porter à la connaissance de l’opinion publique internationale, le vrai visage d’un régime à légitimité controversée et décriée, cruel et despotique que  les autorités françaises en  imposant  aux Tchadiens, assumeront les risques des redoutables conséquences qui affecterons pour longtemps l’image de leur politique étrangère, africaine et surtout tchadienne.

 

Makaila Nguebla