Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Hommage a Talino

KOULAMALLAH ABDERAMAN
TALINO : « CEUX QUI SONT MORTS NE SONT JAMAIS PARTIS »
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :
Les Morts ne sont pas morts.

Birago Diop « Souffles »

Je voudrai rendre un hommage appuyé à la grande vedette de la chanson tchadienne Talino que j’ai eu l’immense plaisir de connaitre en 1990.

En effet Talino s’est proposé lors de la campagne législative de cette année là de chanter bénévolement pour moi et il a ainsi appuyé ma candidature au poste de député. Il a chanté pour moi dans un décor de rêves.

Nous avons loué une semi remorque et avons installé Talino et son orchestre tout en haut avec un groupe électrogène. Il a chantait tout au long d’un parcours à travers le deuxième arrondissement de la ville de Ndjamena là où j’étais candidat, entrainant une foule impressionnante. Nous avons été les premiers à avoir inauguré cette scène ambulante qui depuis s’est banalisée à N’djamena.

J’étais moi-même jeune candidat et le soutien bénévole de Talino a été pour moi quelque chose d’émouvant. Cette période sous Hissein Habré, a connu une élection législative, l’une des plus démocratiques de toute l’histoire politique du Tchad. Il a composé pour moi et à mon plus grand bonheur une chanson exceptionnelle. Il m’avait offert son amitié en tant que jeune frère.

Je l’ai perdu de vue depuis son arrivée en France. On s’était vu brièvement une paire de fois et on s’était promis de se rappeler mais le destin a décidé autrement. Je souhaite lui rendre cet hommage fraternel et appuyé. Que dieu ait son âme et qu’il reste vivant dans la mémoire de ceux qui l’aime et de la grande communauté des artistes tchadiens. Notre peine est immense !

Il avait une voix sublime et surtout une capacité incroyable pour la composition musicale. Ses textes étaient d’une rare intelligence. Je propose que l’on mette en place une association pour la promotion de ses innombrables chansons.

Salut l’artiste tu n’as fait que nous devancer !

ABDERAMAN KOULAMALLAH