Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

   M.Michelot Yogogombaye, leader du RDPL, mouvement d'opposition  en exil.



   Communiqué de presse No 011/BCNC/09 du RDPL

 

Le Bureau Exécutif du Conseil de la Concorde Nationale du rdpl, à l’issue de sa consultation électronique urgente du 30 au 31 août 2009 communique ce qui suit :

 

Par un texte qualifié de « Communiqué de Presse » mis en ligne sur des sites tchadiens, le peuple laïc et uni du Tchad dans son ensemble, en particulier les membres et sympathisant(e)s de la Résistance Nationale, ainsi que ceux du rdpl, a été surpris d’apprendre l’existence d’un Front Islamique du Tchadien (FIT) qui serait par ailleurs membre de l’Union des Forces de la Résistance (UFR) actuellement en lutte contre le régime laïc au pourvoir en ce moment au Tchad.

 

Sans préjudicier de la véracité ou non de cette information, et en attendant confirmation ou démenti formel de la part des principaux responsables de cette collision présumée de l’UFR avec une organisation politico-armée d’obédience religieuse ; et, tout en déplorant ce qui a tout l’air d’être une plaisanterie de mauvais goût, le rdpl  en appelle à la responsabilité des responsables de la résistance nationale, notamment de l’Exécutif de l’Union des Forces de la Résistance (UFR), qui doivent clairement se positionner par rapport à cette information de portée nationale : le Front Islamique du Tchad est-il ou non membre de l’Union des Forces de la Résistance (UFR).

 

Est-il besoin de le rappeler ?

 

Depuis son indépendance jusqu’aujourd’hui en passant par la Conférence Nationale Souveraine de 1993, ainsi qu’à travers ses différentes Lois fondamentales, le Tchad n’a manqué aucune occasion pour clamer haut et fort le caractère laïc, républicain et unitaire de son Etat. Le peuple tchadien dans son ensemble a clairement opté pour  une République  et un Etat laïcs, uns et indivisibles. Cette laïcité acceptée, proclamée et consacrée par le « Souverain » en 1993 est, pour ainsi dire, le collet, sinon le liant, du moins la garantie de l’unité nationale du Tchad. Le peuple souverain l’a ainsi voulu et ne souhaite pas qu’un groupuscule fondamentaliste sans foi ni loi ne vienne remettre en cause sa souveraine volonté sur ces éléments constitutifs de son unité nationale.

 

L’UFR ne doit, en aucun cas, autoriser même passivement, tout ce qui est de nature à remettre en cause les acquis de la Conférence Nationale Souveraine et de la volonté souveraine du peuple tchadien. Ce sera de la trahison impardonnable.

 

En effet, si du côté du Gouvernement tchadien les choses sont claires et non équivoques en ce qui a trait à la laïcité du Tchad, à son unité et à sa forme républicaine, nous constatons qu’il n’en est pas de même, jusqu’ici malheureusement, pour l’Union des Forces de la Résistance dont les textes constitutifs et le projet de société restent muets  à ce sujet. Il va sans nul doute que c’est cette ambigüité consciemment ou non entretenue, qui a été de loin à l’origine de telles intentions et déclaration de collision dangereuse, telle qu’on ait le culot de balancer à la figure du peuple uni du Tchad en ce mois Saint de Ramadan. Il est temps que l’UFR se prononce et prenne position, sans ambigüité, sur cette question du caractère laïc de la république du Tchad.

 

La laïcité irrévocable de la République et Etat  du Tchad, son unité, son indivisibilité ainsi que son intégrité territoriale et sa souveraineté sur les 1284000 Km2 de son territoire sont sacrés pour le peuple du Tchad. Ils doivent souffrir d’aucune ambigüité, d’aucune confusion. Ce sont des choses sur lesquelles le peuple tchadien ne concédera aucune concession car il y va de son existence en tant que peuple uni dans sa diversité.  C’est pourquoi le rdpl ne saurait rester muet face à cette déclaration qui n’est ni plus ni moins un appel à la partition du Tchad. C’est un acte de haute trahison nationale. En amont ou en aval, nous la condamnons sans équivoque.

 

Nous saisissons, par ailleurs, cette occasion pour demander aux principaux dirigeants de la Résistance Nationale, en particulier à l’Exécutif de l’UFR de clarifier sa position quant à cette déclaration du Front Islamique du Tchad qui serait « membre de l’UFR ».

 

Le peuple tchadien a été jusque-là beaucoup trahi. Il a besoin d’être rassuré, sans ambigüité, sur ce au devant de quoi il court quant à son avenir. Que l’UFR expose clairement sa vision irréversible de la société tchadienne de demain qu’elle se propose d’apporter aux tchadiennes et tchadiens. Le changement qu’elle préconise consiste-t-il au renversement du régime laïc actuel au Tchad pour le remplacer par un régime islamiste? Le peuple a droit de le savoir et l’UFR a le devoir de le dire au peuple.

 

 

Pour sa part, le rdpl met en garde contre toute tentative de manipulation hasardeuse de partition du Tchad ; contre toute remise en question de son unité, du caractère laïc de sa République et de ses institutions étatiques. L’UFR ne doit en aucune manière faire l’impasse sur la souveraine volonté du peuple, telle qu’exprimée lors de la Conférence Nationale Souveraine de 1993.

 

Aux auteurs du présumé Front Islamique du Tchad nous prodiguons simplement ce conseil national et patriotique: ne réveillez pas le démon. Le peuple tchadien, vivant depuis toujours en harmonie avec la foi musulmane, ne tolérera aucune manipulation, aucune compromission, aucune intolérance politique et sociale et aucun fondamentalisme religieux d’où qu’ils viennent. Nous sommes un peuple laïc et heureux de l’être ainsi dans notre diversité. Nous n’accepterons pas que des individus désœuvrés, sans foi ni loi viennent déshonorer la noblesse de la foi musulmane telle que nous avions toujours appris à la découvrir, à la connaître, à l’aimer et à la pratiquer pacifiquement, du Nord au sud.

 

Vive la République

 

Pour le Bureau Exécutif du Conseil de la Concorde Nationale du rdpl

Michelot Yogogombaye

Rdpl, un engagement pour le Tchad.

rdpltc@gmail.com