Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Jour pour jour,  bientôt deux (2) mois,  une délégation du Mouvement National( MN), coalition armée tchadienne, signataire d’un accord de paix avec le régime Deby,  sous les auspices de la Libye se trouve à Tripoli dans le cadre de suivi de ses engagements de paix.

 

Mais le contraste le plus saisissant, est la durée des séjours prolongés dans la capitale libyenne, qui interpelle à la fois, les observateurs que nous sommes et les acteurs politique engagés dans la résolution du conflit tchadien, par la voie pacifique.


Aujourd’hui, si nous remontons en termes de traçabilité des différents accords de paix,  intervenus à partir de Tripoli, entre les protagonistes tchadiens, on se rend compte, que les choses n’ont jamais abouti avec un succès à une finalité consensuelle et un satisfecit général.


D’après nos informations, M.Ahmat Hassaballah Soubiane et la délégation qui l’accompagne, sont  tous à Tripoli (Libye), pris en charge par les autorités libyennes.


Entre temps, Idriss Deby  arrogant et méprisant  pavane  à l’est du Tchad en compagnie de son entourage,  sans se référer à ses engagements souscrits  avec  un groupe armé.

Au niveau de notre blog, nous estimons que la responsabilité de la  médiation libyenne est ici totalement  remise en cause.


Comment se fait-il que  depuis deux (2)  mois, la Libye n’ait pas les moyens de faire pression sur Idriss Deby et l’inviter solennellement au respect de ses engagements ?


La Libye camoufle la défaite de sa diplomatie  par une hospitalité injustifiée à l’égard de la délégation tchadienne, signataire de l’accord de paix.


 Mais jusqu’à quand, elle mettra du temps pour  assurer la  prise  en charge, des pères de familles qui ont d’autres engagements sociaux ?


Ce qui est effrayant dans cette médiation libyenne, dans le dossier tchadien,  est que nous avons l’impression d’assister à un complot permanent de Khadafi et Deby face à toute une initiative de renversement politique de ce régime.

 

S’il est clarifié et admis, que la France, alliée historique du régime Deby, a su s’occuper par des divers moyens politiques, diplomatiques et militaires pour étouffer la lutte pacifique de l’opposition démocratique et de la société civile au Tchad afin de permettre à  Deby de prelasser son pouvoir, il est prouvé désormais que la Libye, partage entièrement une responsabilité dans  ces  manœuvres visant à maintenir Deby au pouvoir contre la volonté de son peuple.

 

Que reste-il pour le Mouvement National (MN) comme stratégie pour relever les défis liés à cet accord de paix avec Deby ?


Selon notre angle de perception de la chose, la délégation du MN, a une nouvelle chance pour interpeller le guide libyen devant ses responsabilités.


Une seule occasion et la dernière se présente au chef de la délégation du MN, M.Soubiane de jouer sa carte : la fête du 1er septembre. Idriss Deby, serait sûrement à Tripoli, alors M.Soubiane, peut donc relancer les hostilités en exigeant l’application intégrale et immédiate de l’accord de Tripoli, sous menace de rupture.


Mais, notre réflexion, est nuancée par un observateur tchadien, proche du dossier, qui affirme : « il faut encore accorder à Deby, le bénéfice du doute et qu’il peut prouver sa bonne foi dans les jours à venir ».


Prouver sa bonne foi ou pas, Idriss Deby reste ce qu’il est,  toujours rusé et fin  manipulateur.


Allah Yastourna mine machakilla traduit en français veut dire:" que Dieu nous en préserve de ses ennuis!"

Makaila Nguebla