Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 APPEL A SIGNATURES

Depuis  plus de deux décennies, le pays est déchiré par des conflits armés sanglants. Le régime en place actuellement rejette les initiatives de paix et le règlement pacifique du conflit actuel. Dans les faits, la situation à l’intérieur du pays est invivable suite au conflit tchado-tchadien : insécurité grandissante, massacres, répercussions néfastes sur les plans économique, social, politique, culturel, intellectuel etc.

 Il est ainsi urgent d’ouvrir la voie à une solution définitive au conflit actuel. Loin de chercher un intérêt particulier, ce projet de paix globale voudrait impliquer toutes les couches de la population tchadienne pour trouver une solution définitive aux problèmes qui minent le Tchad.

 

Au regard de l’historique des différents conflits au Tchad et de ses soubassements socio-économique et politique, il ressort à l’évidence que seul un dialogue constructif animé par l’intérêt général permettra au pays de retrouver une paix durable. La préoccupation majeure des initiateurs du présent projet est de créer et d’organiser une conférence à Genève (Suisse) pour la paix au Tchad. Cette initiative de dialogue s’impose par devoir au gouvernement, à toute l’opposition politique et armée, à la société civile et à tous les tchadien(ne)s pour se tourner résolument vers la paix, condition sine qua none pour le développement socio-économique et politique de notre pays.

 

Nous lançons un appel solennel à la conscience humaniste de tous les tchadien(ne)s, et plus particulièrement au gouvernement et à toute l’opposition (armée et non armée) de se surpasser afin d’ouvrir la voie à la paix, à la démocratie et au développement du Tchad par la tenue d’une conférence de paix globale.

 

Initiative citoyenne

 

Cette pétition est une initiative citoyenne, lancée par la voie numérique pour  la sécurité, la liberté et le progrès du peuple tchadien. Les tchadien(ne)s ont soif de réconciliation nationale, d’unité, de paix, de démocratie et de développement. De ce fait, cette initiative s’impose d’elle-même ; elle est une exigence non seulement urgente mais aussi vitale pour le Tchad. Le but ultime de cet appel à la paix et à la réconciliation nationale est de créer les conditions de sécurité globale et durable dans le pays ; des conditions permettant de renoncer à l’exercice du pouvoir par la violence, de réinstaurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national, de concourir à une véritable expression démocratique et de fédérer tous les tchadiens et les tchadiennes autour des priorités du pays.

 

Cet appel à la Paix et à la réconciliation s’adresse :

 

Au Président de la République du Tchad ;

Au Premier Ministre , Chef du gouvernement ;

Aux Membres du gouvernement ;

Au Président de l’Assemblée Nationale ;

Aux Parlementaires ;

A toute la Communauté nationale ;

Aux Nations Unies,

A l’Union africaine ;

A la CEMAC,

A la CEN-SAD

A l’Union européenne ;

A l’Organisation internationale de la francophonie ;

Aux Etats Unis d’Amérique ;

A la France

A toutes les personnes éprises de paix et de justice.

 

Nous, les initiateurs de cette pétition

 

-          Demandons au gouvernement et à l’Assemblée Nationale de prendre leur courage à deux mains et d’organiser dans les meilleurs délais une rencontre de réconciliation nationale, regroupant sans exclusion l’ensemble des tchadiens et tchadiennes, y compris l’opposition armée ;

 

-          Appelons les mouvements de rebellions armés de renoncer à la violence comme moyen de prise de pouvoir et ce, afin de faire respecter les droits humains conformément à l’idéal de paix, de justice et de responsabilité ;

 

-          Invitons la Société civile de réitérer son appel à la paix et de s’impliquer davantage dans ce processus ;

 

-          Sollicitons l’appui technique et financier des Nations Unies dans ce processus qui entend restituer au peuple tchadien la liberté et le choix de disposer de son avenir par les voies respectant les règles démocratiques ;

 

-          Souhaitons un engagement sincère de la part des pays occidentaux pour l’accompagnement du processus de paix au Tchad ;

 

-          Remercions les pays amis qui, dans le souci de préserver la paix en Afrique, ont affiché clairement leur opposition aux manœuvres de déstabilisation et de destruction de la sous-région.

 

Invitation

 

Nous invitons donc individuellement et collectivement tous les citoyens tchadiens à s’investir dans la recherche de la paix que nous attendons  de tous nos vœux. C’est un droit.

 

Une telle pétition est le symbole d’une expression populaire, pouvant être comprise comme un appel à un « référendum citoyen ». Il s’agit pour tous les tchadien(ne)s de commencer cette action citoyenne en rejoignant cette pétition. Ce qui donnerait l’opportunité de ramener la paix dans notre pays. Cette pétition nous permettra d’obtenir l’aval de tous les citoyens pour sauver notre pays de la guerre civile. C’est un appel urgent à la communauté internationale, un cri de détresse au gouvernement du Tchad et aux rebellions armées, un acte patriotique de la part du citoyen. Par cet appel, nous voulons œuvrer pour que notre pays recouvre enfin la paix et la stabilité.

 

Aussi, nous demandons à tous les belligérants de s’asseoir autour d’une table pour discuter et pour la réalisation des conditions de cette paix tant attendue par tous les tchadien(ne)s.

 

La paix et la réconciliation

 

Précisant que l’expression citoyenne actuelle traduit à suffisance la détermination des tchadien(ne)s, résolus à obtenir la paix à tout prix ;

 

Considérant que, face à une crise politique qui perdure, LE PEUPLE TCHADIEN a lancé à travers les supports papiers et numériques « le Référendum citoyen », dans le but de permettre au peuple souverain de se prononcer sur la question de la paix et de l’unité nationale ;

 

Ayant pour objectif d’obtenir au moins dix mille (10 000) signatures jusqu’au 9 février 2010 ;

 

Etant rassuré de l’adhésion du peuple tchadien à notre démarche ;

 

Considérant qu’au 9 février 2010, « le Référendum citoyen » rassemblerait au moins dix mille (10 000) signatures qui seront déposées auprès de l’ONU, de l’Union africaine, de l’Union européenne, de la Suisse, de la France, des USA… pour exiger la paix et la réconciliation nationale au Tchad ;

 

Rappelant notre détermination à imposer la volonté du peuple tchadien dans sa recherche pour la paix ;

 

Nous appelons tous les citoyens tchadiens de l’intérieur et de l’extérieur du pays à adhérer massivement à cette pétition ;

 

Nous demandons que les conditions minimales de l’organisation d’une table ronde à Genève pour la paix et la réconciliation au Tchad soient réunies en toute transparence ;

 

Nous invitons les autorités suisses à prendre les mesures nécessaires pour la mise en œuvre de cette table ronde.

 

 

EN METTANT VOTRE NOM, PRÉNOM, LIEU ET DATE DE NAISSANCE AINSI QUE VOTRE ADRESSE SUR LA PETITION QUI SE TROUVE A L’ADRESSE  http://www.utopie-nord-sud.ch/referendum.html, VOUS ACCOMPLISSEZ VOTRE ACTE CITOYEN ET VOUS APPROUVEZ CETTE PÉTITION.

 

NOUS VOUS GARANTISSONS LA CONFIDENTIALITÉ DES DONNÉES QUE NOUS COLLECTERONS À CETTE OCCASION.

 

Avec nos remerciements,

 

Le Groupe de réflexion sur la réconciliation nationale,

la paix et le développement au Tchad

Genève / Suisse

 

Association Utopie Nord-Sud

http://www.utopie-nord-sud.ch