Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Il n’y a plus que de la haine à l’intérieur de Deby. Tour à tour toutes les communautés sont les victimes du vampire qui se nourrit du sang du peuple.


Tout récemment, après les Ouadaïens et les arabes (ce qui explique la trop faible protestation d’Al Jinedi qui devrait mieux défendre ses frères), ce sont les Sudistes qui ont subi les tortures et les meurtres.

.

Depuis quelques jours les Tamas, une fois de plus sont soumis aux pires sévices.


Le sort du Sultan, celui de Brahim Mahamat Abdoulaye, sont connus car ils ont été médiatisés mais, hélas, le petit peuple, le pauvre petit peuple souffre dans l’indifférence générale.


C’est à un véritable déchainement d’horreurs que l’on assiste ces derniers jours.

Tous les chacals, tous les vautours sont lâchés sur les faibles, les paysans désarmés et le sort réservé aux femmes est indicible.


Que les sbires de Deby se repaissent de charogne, que le MJE participe au dîner des assassins, c’est hélas la sanglante routine.


Mais avec quel dégoût on assiste au spectacle des maigres troupes de Timan Erdimi qui se joignent à la curée. C’est ça les opposants/businessmen, des charognards immondes.

.

Pire que tout, et comme toujours dans ce genre de tragédie, il faut condamner les traitres à leur propre peuple.

Car ce sont des Tamas qui dénoncent d’autres Tamas afin de les voir égorger et afin de voler leurs terres.


Mahamat Garfa et son chien courant, l’infâme Ismat Isak, donnent à la DRM (Direction des Renseignements Militaires) de Deby, les noms et les coordonnées des personnes qu’il faut supprimer. Excité par le spectacle et fou de joie à l’idée de récolter les biens des suppliciés, Garfa a connu une telle hausse de tension que son cœur à lâché. C’est le châtiment de Dieu et l’enfer l’attend.

.

L’horrible supplice du petit peuple se fait sous l’œil complice d’Epervier et de la Minurcat qui savent tout et ne bougent pas un cil. La honte d’une telle attitude poursuivra les chefs de ces forces d’occupation coloniale toute leur vie.  Ils peuvent raconter tout ce qu’ils veulent, leur conscience sera leur seul juge et ce sera un juge sévère. Honte à tous les responsables français et européens car, comme le dit Dostoïevski : « Ne pas voir, c’est être naïfs, mais se taire après avoir vu, c’est être coupable à son tour ».

.

Honte aussi à nous, les Tchadiens parce que nous ne sommes pas capables de nous unir contre le monstre Deby. En nous divisant, nous sommes faibles et le vampire nous dévore l’un après l’autre.

La dernière mascarade de l’UFR, le piteux ralliement de Soubiane, beau frère de Deby, sont les derniers actes d’une sombre litanie qui doit enfin nous ouvrir les yeux.

Tous ceux qui ont exercés des responsabilités sous Deby ont été mortellement infectés par lui. On ne peut pas compter sur cette engeance la, pour remplacer un maître qui les a formé, et qu’ils continueront toujours à copier !

.

C’est à une nouvelle génération ou à ceux qui ont toujours refusé de servir Deby qu’il faut faire appel pour renverser le tyran et amener le Tchad vers une démocratie pacifique et fraternelle.

Il faut tirer la leçon de nos échecs répétés. La pire chose que Deby ait faite au Tchad a été d’instiller le poison de la méfiance entre voisins, entre les ethnies et même entre les frères.

Retrouvons le chemin de la vérité Tchadienne. Notre pays est composé de gens pacifiques et généreux (sinon Deby serait mort depuis longtemps), c’est cette réalité la qu’il faut retrouver.

Mais avant tout il faut que les Tchadiens sincères, démocratiques et patriotes s’unissent pour renverser le monstre et ses souteneurs.


Pour la première fois depuis des lustres, la rébellion tchadienne se retrouve sans la chape mortelle des opposants/businessmen qui a tué toute opposition véritable.

Nous sommes évidemment bien moins riches en argent qu’eux mais nous représentons le peuple tchadien.


Avec modestie, avec lucidité mais avec une invincible patience nous avançons.

.

anr.tchad@gmail.com