Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

La vie à N’djamena est dure, la capitale est composée d’une multitude d’ethnies qui se chahutent entre elles, un climat de guerre règne avec l’armée et les autos mitrailleuses dans les rues.

J’ai vécu presque 6 ans à N’djamena les gardes ont tiré sur moi devant la présidence, j’ai reçu des balles dans ma maison pendant les attaques. Mais je trouve que dans l’ensemble l’insécurité n’est pas aussi terrible que sa réputation. Je vivais comme les Tchadiens, je me suis même marié avec une Tchadienne, jamais je ne me suis fais attaquer au Tchad, alors que je me suis fais attaquer au Cameroun voisin qui est réputé comme plus calme.

L’arrivée des forces UN devrait être un plus pour le maintien de la paix au Darfour, mais la complexité de la situation rend le pouvoir de N’djaména fragile dans une précarité qui risque d’exploser à tout moment. Le peuple tchadien et diversifier mais il est bon, dommage qu’il ne connaît que la guerre.

Il est possible de vivre agréablement à condition de trouver sa place. Pour votre information, j’étais le responsable de la construction d’un hôpital qui vient d’être inauguré à N’djamena.

Par Flammen