Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Un Rafale arrive en renfort par la fenêtre pour assurer la couverture aérienne de mon salon. L'adjudant Drucker lance le reportage sur Arielle Dombasle en visite au Tchad. « Le pays est très pauvre, très pauvre, je n'imaginais pas cette misère et pourtant, des pays pauvres, j'en ai vu », témoigne l'actrice. Heureusement, comme en Afghanistan, au Liban ou au Kosovo, nos soldats interviennent pour soigner les habitants dans leurs hôpitaux militaires, rehausser le niveau scolaire, distribuer de l'eau dans les villages et assurer la bonne gestion des orphelinats. « L'aide des pays riches ici se fait criante », résume Arielle Dombasle, avant de chanter dans une magnifique robe. On ne dira jamais assez combien le rose et le kaki s'accordent à merveille.

22h36. Je rampe sous le poste d'observation n°3 (nom de code : Chaise) pour mieux scruter la suite. Le colonel qui commande la mission Epervier remercie l'actrice : « Arielle Dombasle a laissé le souvenir d'une artiste extrêmement simple et au contact particulièrement facile avec tous nos hommes. » Adjudant Drucker : « Merci beaucoup, mon colonel. » Hervé Morin, de retour sur le plateau : « Depuis 1986, la mission Epervier a pour but d'assurer la stabilité du Tchad en maintenant au pouvoir Idriss Déby. Un dictateur qui, en raflant l'intégralité de la rente pétrolière, maintient sa population dans la misère et permet ainsi à Arielle Dombasle de s'extasier sur l'extrême pauvreté des Tchadiens. » Ah, pardon, il y a une erreur dans cette transcription. Sans doute une manœuvre du contre-espionnage soudanais. En réalité, la phrase d'Hervé Morin s'arrête à « stabilité du Tchad ».