Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Un opposant tchadien, qui a requis l’anonymat,  rallié à peine au  régime, a joint dans la matinée la rédaction du blog pour se plaindre des harcèlements des agents de l’Agence Nationale de la Sécurité (ANS), qui le suivent partout où il va à Ndjaména.

 

Il affirme : « je ne comprends pas, je suis constamment suivi par les mêmes  personnes dans mes différents déplacements, je vois leurs   ombre  autour de moi et partout ! ».

 

Notre interlocuteur, précédemment réfugié politique, en France, déclare regretter  avoir quitté son pays d’exil, pour retourner précipitamment sans obtenir des autorités françaises une garantie  de sécurité personnelle.

 

Il déplore que le gouvernement n’ait respecté aucun de ses engagements pris vis-à-vis du groupe qui a rallié. Parmi eux, un seul a bénéficié d’un petit poste à responsabilité tandis que les autres sont dans l’hypothétique d’une promesse des nominations, l’attente est si longue.

 

Au Tchad,  les non-initiés en matière des négociations entre le pouvoir et ses opposants,  tombent toujours dans le piège de ce  dernier.

 

Pourquoi  l’ANS  est si obsédée par la traque des opposants qui ont renoncé à la lutte armée pour la voie pacifique ?

 

Décidément, avec ce régime, nul n’est à l’abri de la paix et de quiétude, en dépit des efforts déployés en faveur de la paix !

 

 

L’ANS doit lâcher les baskets à toute personne qui a opté pour la paix  et cesser de persécuter les opposants tchadiens en exil.

 

Makaila Nguebla