Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Bientôt vingt ans (20) Idriss Deby,  officier supérieur de l’armée, dirige au Tchad un régime militaire sévère, dont le départ du pouvoir est interprété par de nombreux observateurs nationaux comme  le point de basculement du pays vers un chaos aux conséquences incalculables.

 

Ce général intraitable qui s’est imposé à la tête du Tchad, est non seulement une menace contre son propre peuple mais aussi une source d’inquiétude pour les chercheurs en conflit ayant en charge des dossiers internationaux.

 

Nombreux sont ceux qui s’accordent à dire, que le régime Deby au Tchad, est perçu au plan africain et international à la fois comme une source d’instabilité politique pour les Tchadiens et déstabilisation généralisée continue  pour les gouvernements des pays limitrophes.

 

Son transfert d’agressivité et de délocalisation du confit de son pays vers d’autres cieux, irrite de plus en plus bon nombre d’experts sous-régionaux et internationaux.

 

D’après donc nos sources, de Washington à Paris, en passant par Bruxelles, Addis Abeba et Dakar, les réflexions se développent au sien des instances internationales autour du cas tchadien,  axées sur le règne mais surtout une gestion solitaire  d’Idriss Deby doublée de  ses dérives autoritaires.

 

Le blog de makaila, fait partie des acteurs essentiels nationaux  et étrangers  qui interpellent l’opinion publique sur le drame tchadien.

 

Ainsi, il demande avec insistance aux membres de la communauté internationale d’accompagner leurs volontés actuelles par des actes concrets en vue de parvenir à aider le peuple tchadien  victime de l’arbitraire et de l’impunité de  ce régime de s’en débarrasser une fois pour toute, et ce, dans le souci de lui permettre de se tourner résolument vers une voie démocratique en lieu et place de l’accession au pouvoir par la violence armée et du maintien au pouvoir par les armes. Comme c’est le cas actuel sous Idriss Deby.

 

 

Makaila Nguebla