Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dieu a donné, Dieu a repris, le général Malloum vient de nous devancer. Je profite de l’occasion pour présenter mes condoléances à toute sa famille, à ses amis et ses proches.

 

Le 12 juin dernier, l’ancien président nous a quittés. Alors, quoi de plus normal que l’Etat tchadien et le président actuel s’investissent pour lui rendre un hommage mérité. Après tout c’est leur devoir. Mais de là, chercher à présenter Deby comme un papa bonheur et surtout le peindre comme un sain, il n’y a que des sites dénués de raison et de bon sens comme le site de la Présidence de la République pour raconter des salades pareilles.

 

Regardez ce que le rédacteur de ce site ose appeler “Réflexion” et qui a été postée en date du 22 Juin dernier. D’emblée il introduit que: “Le président de la République IDI s’est toujours illustré par son sens élevé de patriotisme et de grande estime pour ses compatriotes…”.

 

Voila quelqu’un qui il y a quelques années, a vu les locaux du journal pour lequel il travaillait, attaqués par les sbires de la Présidence de la République, les matériels détruits, les journaux arrachés, les vendeurs pourchassés dans les rues de la capitale, lui-même et tous les employés dudit journal étaient forcés d’entrer dans la clandestinité pour avoir la vie sauve. A ce que nous sachions, votre ancien employeur n’a jamais été dédommagé jusqu’ à ce jour. Eh bien ce transfuge de la 25e heure semble avoir la mémoire courte.  

 

Qualifié IDI de patriote et de quelqu’un ayant une grande estime pour ses compatriotes… J’aimerais bien vous croire Benjo car quoi de plus souhaitable que d’avoir un président ayant ces qualificatifs. Mais je ne serais convaincu que lorsque vous auriez répondu à ces quelques questions soulevées à main levé :

 

1) Pourquoi IDI a forcé la main pour que le pétrole tchadien soit bradé de la sorte ?

 

2) Pourquoi les détourneurs des deniers publics ne sont jamais inquiétés et ceux qui par hasard ont été poursuivis et condamnés ont finis par être réhabilités ?

 

3) qu’en est –il advenu des premiers fonds destinés au projet pétrole de Sedigui ?

 

4) Quel est le bilan de la gestion du fond taïwanais ?

 

5) Pourquoi IDI a modifié la loi 001 portant répartition des revenues pétroliers en rapatriant les FCFA 18.000.000.000 bloqués à la Citibank, privant ainsi le Tchad de l’initiative PPTE et surtout l’annulation d’environ FCFA 1.100.000.000.000 si notre pays arrivait à être accepté dans cette initiative?

 

6) Pourquoi après bientôt 19 ans de gestion de pourvoir, IDI n’arrive pas à fournir l’eau et l’électricité à la Population ?

 

7) Qu’en est – il advenu des fonds avancés par la BAD, la Banque Mondiale et aussi le trésor public à la STEE ? Qu’en est – il des groupes électrogènes donnés par le Liban et la Libye ?

 

8) Où sont passés les compagnons de votre héro actuel notamment Djibrine Dassert, Hassaballah Soubiane, Nadjita Beassoumal, Ousman Gam, Abbas Koti, Kafine Chadallah, Becher Houno, Khamis Dokhone   pour ne citer que ceux là et surtout paix aux âmes de ceux qui ont été arbitrairement arrachés à leurs familles.

 

Vous concluez en disant que par l’assistance apportée au défunt président Malloum, IDI a prouvé son attachement aux valeurs humaines et à la dignité de ses compatriotes. Cela se passe des commentaires… Si vous avez un quelconque courage, je vous demande simplement d’aller voir la famille IBNI, la famille BEYIDI, la famille DIGUI, la famille GUETI, la famille MBAILAO, la famille GAOUI, la famille SELGUE, la famille DOKHONE, ou les victimes de l’arche de Zoé bref une de ces familles et leur dire ce que j’appelle vos sottises.

 

Voila un pays qui après bientôt 50 ans d’indépendance, les habitants de la capitale préfèrent  se faire soigner dans des villages au Cameroun (Mora et Maltam) parce qu’il manque des soins et des centres appropriés, et vous trouvez l’audace de nous dire que IDI  attache de l’importance aux valeurs humaines et à la dignité de ses compatriotes. J’aimerais bien que vous alliez à la CNRT et chanter cela aux retraités, ou bien allez à la permanence du SET et le chanter aux enseignants.

 

Vous pensez que le Tchad finit avec IDI, mais je vous rappelle qu’avant vous, Moussa Dago, Djedebe BOB, Ladjal Calixte, Moussa Doumgor, Hassan Guedallah sont passés par là, et qu’est ce qu’ils ont gagnés si ce n’est  leur désapprobation par la majorité des tchadiens. En tout cas, tant que vous êtes payés par l’argent du contribuable c'est-à-dire notre argent, je combattrais vos dérives ainsi que celles de vos patrons.

 

Ali Hissein

Contact: alialihissein@yahoo.com