Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak



Le tchadien Idriss Ndele Moussa remplace la tanzanienne Gertrude Mongella à la tête d’un Parlement Panafricain (PAP) ignoré des africains et qui s’est surtout fait remarqué sur les questions relatives à l’octroi d’indemnités financières records à ses "afro-députés".


Le nouveau Président du Parlement Panafricain (PAP), le tchadien Idriss Ndele Moussa a effectué une visite au siège de l’Union africaine (UA), à Addis Abéba, Ethiopie où il a été reçu, vendredi 12 juin 2009, par le Président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping et l’ensemble des commissaires.


Le nouveau président remplace Mme Gertrude Mongella de nationalité Tanzanienne, première femme à avoir occupé ce poste depuis la mise en place de la première législature en mars 2004.


Selon le communiqué parvenu à la redaction de International magazine, le nouveau président qui est membre du PAP depuis 2004 souhaite "renforcer les relations entre l’organe qu’il préside désormais et la maison mère".


Depuis sa création, le parlement panafricain s’est surtout fait remarqué sur les questions relatives à l’octroi d’indamnités financières exhorbitantes à ses afro-députés, au point d’obliger la Conférence des Chefs d’Etat de l’UA de janvier-février 2009 a les rappeler à l’ordre. A ce sujet, Ndele Moussa aurait fait savoir à Jean Ping et aux Commissaire son intention de redonner de la crédibilité à cet organe législatif ignoré des africains et aux compétences douteuses au vue de son colossale budget de fonctionnement.


"M. Ndele Moussa a, par ailleurs, ajouté lors de son entretien avec M. Ping, qu’il souhaite, parvenir avant 2011, date à laquelle le PAP aura un nouveau protocole, à transformer le PAP, qui est jusqu’à ce jour un organe consultatif, en un organe législatif, tout en gardant l’initiative de la loi au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement et à la Commission de l’Union Africaine" fait savoir le Communiqué de la Commission.


Né le 17 avril 1953, l’honorable Moussa Yayami Idriss Ndele est Chirurgien dentiste de profession, il est maître assistant à la faculté des sciences de la santé de l’université de Ndjamena (Tchad).


Membre du parlement Panafricain depuis mars 2004, il a été vice président de la commission santé, travail et affaires sociales du Parlement panafricain. Il possède également une expérience en observation d’élection et de processus électoral.


Il est député de son pays depuis 1993, avec une intervalle de cinq ans sans mandat parlementaire, entre 1997 et 2002. Le nouveaux président du PAP parle anglais, français et arabe