Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchadactuel : Les nouveaux pervertisseurs de la société tchadiennes

Il est de notre devoir de rétablir quelques vérités, car sans réelles sources, entre le Soudan, le Canada, l"Allemagne, les États Unis et ailleurs, des révolutionnaires grandiloquents et mal-intentionnés et se trompant de cible s'organisent non pas pour appuyer la résistance dans son intégralité mais plutôt pour dénigrer tous ceux qui luttent d'une façon ou une autres contre Deby sans être sous leur coupe. Oubliant qu'ils crient dans une pièce fermée, continuent de publier dans leurs sites poubelles, leurs papiers fades qui ne convainquent personne tout en employant des propos insultants, des fois à la limite du surréalisme.

 

Si de façon totalement stratégique et conjoncturelle, votre poulain désigné par les intérêts soudanais au printemps dernier a raté son premier test, longtemps retranché dans sa base, Soubiane ne doit pas porter le chapeau quand bien même vous avez peur qu’il soit la prochaine carte soudanaise. 

  On s'est demandé pourquoi dans son torchon dont le nom me revient difficilement, notre enseignant-corbeau qui n'en n'est pas vraiment un, a t il ajouté une couche d'Acheikh dans  sa compagne de dénigrement de Soubiane. Et on est vite arrivé à cette évidence là : Acheikh  personnalité arabes incontestablement humble et crédible, aujourd'hui allié sure pourrait bien passer pour donner un zeste de vrai à leurs élucubrations mensongères contre leur bête noire, et des lors ils ont inventé les propos injurieux qu'ils attribuent.


je dirai que incontestablement et entre parenthèse : Qu’Acheikh est le meilleur homme pour diriger la résistance, et par-dessus tout le Tchad,  c’est le plus juste de tous ces chefs de clans aux allures ubuesques  qui ont amassé pour certains des fortunes colossales, mais que voulez-vous le Tchad est ce qu’il est,  pire par leur maladresse, ces bandits ont fait perdre au Tchad l'un des meilleurs hommes qui soit. Vouloir semer une grotesque zizanie entre Acheikh et son ancien compagnons du CDR, en faisant l'éloge des parents de l'un et  occultant ceux de l'autre  qui je le rappelle sont tous les deux enfants de chefs de cantons, et on sait combien cela compte chez nous, pour ceux qui ne le savent pas, bien que ces détails là ne nous intéressent point  ces manipulateurs s'appuient dessus) comme pour embrouiller les lecteurs non avertis. Renter entre Abou-Khalil et Abou-Timan c’est comme entrer entre l’écorce et l’arbre. Même si les arabes sont parfois quelques peu divisés, si l'un est avec vous et l'autre non, vous ne ferez avaler à personne vos salades aux odeurs régionalistes.

Vous avez pu asservir et berner vos réseaux d’élites tchadiennes entre les universitaires médiocres du frere idéologue et les comis-bussninessmans du frère guerriers en pentouble apparus en 2005, Détrompez-vous, Aller plutôt dénigrer vos éternels sous-fifres restés à Ndjaména jouant sur deux fronts un pied dehors et un dedans ou les intimes amis qui attendent le changement entre le Carrefour de Klepmat, Caen, Reims et Paris. Attendant un poste de ministre ou d’ambassadeur, détrompez vous car si les Mahamat Hissein, Nagoum et consort ont prit votre ascenseur social.

Du Frolinat en passant par le CDR et Bamina, Soubiane à lutter et grimpez de lui-même par son mérite. Si un rouskov n’a pas hésité de lui reprocher son court séjour à Moscow, il est licencié en sciences mathématiques de l’université de Reims (Champagne Aredenne) pour ce qui est de l’Ambassade, demander à votre neveu commun avec Seby Aguid (l'homme qui refusa la clochardisation de l'armée ha ha ha) qui y habite actuellement.


Si le blason glorieux de la rébellion tchadienne est terni, ça commence par leur chef ou tout du moins celui qui s’est proclamé tel, Timane Erdimi ainsi que son jumeau, Tom. Nicolas II, le dernier Tsar de Russie, de là où il nous regarde, il peut s’estimer heureux. Il n’a eu à endurer les folies que d’un Raspoutine. Déby, lui, en a deux. Deux Raspoutine modernes, deux rebelles en pantoufles présidentielles, deux increvables virtuoses de la trahison qui, lésés de n’a pas avoir eu de part assez grande dans le grand gâteau de la tyrannie débyste s’en sont allés la fleur au fusil répandirent leur cupidité aux confins du Tchad et du Soudan.

Nous n’attendons rien de vous, ni aujourd'hui , ni demain, nous attendons tout des tchadiens, allez vous amuser avec ceux que vous avez fait ministre, conseillers et que sais-je encore. Nous, on n’en fait pas partie et les gens qu’on respecte non plus, si on s’est surpassé pour vous accepter, arrêtez de dénigrer via vos appareils d’endoctrinements que sont Ndjaména-matin (du cousin démasqué) et Tchadactuel. Comme l’a dit récemment quelqu’un, l’histoire de part le monde à démontrer que tous les célèbres  ne sont pas majoritairement  gonflés des diplômes rouges de l’URSS si ce n’est au pays des Sao. Si vraiment les diplômes font des hommes, Acheikh n'allait pas être devant vous, pourquoi des intellectuels se rabaissent à tel niveau au lieu de donner des réflexions constructives sur la toile et non nous endormir avec les blabla des leurs propres parents (tantôt le cousin Sagour  à fait ceci a fait ceci, tantôt l'oncle Eritéro a fait cela et le neveu Dillo lui  a fait ...), de  Hinda la pétasse de Deby qu’ils nous rapportent dans ce qu’il qualifie des Brèves de N’djamena. Tout cela n'intéresse aucunement les tchadiens et Fort-Lamy ne se limite pas à votre villages, à la cour de Deby, à sa chambre et moins encore aux dires de son neveu Bahr Itno, Hammada Itno, T Erda, Chétane Timan et que sais-je encore.

Nos deux caméléons qui se sont mués en deux révolutionnaires grandiloquents prônant des valeurs de démocratie et de justice ont tellement maitrisés les hommes dans l'échiquier politique et social tchadien, qu'il sont devenu plus que des psychologue de l’espèce tchadien (susceptible de tout gober). Sachant que les soudanais se focalisent sur la blogosphere politique tchadiennes et qu'ils s'appuient souvent sur elle pour positionner leurs pions, les jumeaux se sont lancés dans une campagne savamment organisé pour éliminer d'office le colonel Ahmat Hassaballah SOUBIANE seule hommes au Tchad qui ne baisse pas la tête devant eux, les autres ayant tous plié l'échine. S'ils se sont livrés à campagne diffamatoire présentée comme de sages conseils. Ils peuvent même aller plus loin dans le terrorisme, et ce n'est pas les moyens qui leurs manquent car effectivement l'idéologue à détourner plus de 500 million de dollars des revenus pétroliers. Ils essayeront même par exemple de te menacer par mail ou par téléphone car ils savent que tu es un fils de miskine sans défense, mais un digne tchadien qui lutte dans le respect des différences.


Frère Makaila, la lutte est commune. Un seul conseil d’ami, je voulais juste te dire  qu’en même : que ce n’est pas contradictoire de faire la promotion de ton mouvement en l’occurrence le FSR sans y dénigrer l’UFR.

 

 

  Ahmat Khaboucha Hilal

Zalindjé, West Darfur

Redaction de Tchaddemain.overblog.com