Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 
Ce matin, à Dakar, Makaila Nguebla, cyberdissident  et militant de l’opposition tchadienne en exil, a pris part à une rencontre organisée par un groupe de réflexions d’intellectuels africains et occidentaux sur les origines de conflits armés  et la préservation des pouvoirs par les armes en Afrique.

 

Le cas du Tchad, longuement,  évoqué par les différents intervenants, a marqué l’attention des personnes présentes dans la salle composée à majorité de défenseurs des droits de l’homme et autres acteurs politiques étrangers venus des quatre coins du monde.

 

Le régime tchadien fortement étrillé,  est taxé et accusé de toutes les dérives les plus autoritaires qui convergent directement vers l’instauration d’un système politique au style  Mugabé au Zimbabwé.

 

La disparition du Pr Ibni Oumar Mahamat Saleh, leader du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) reste présent dans tous les esprits.

 

Il en est de même pour les difficultés rencontrées par le député tchadien Ngarléjy Yorongar, aujourd’hui malade à Bruxelles, après avoir  été empêché par les autorités de Ndjaména d’embarquer à bord de l’Avion de la Campagnie Ethipian Air Lines.

 

 

Tous les observateurs sénégalais et étrangers, scandalisés, par le soutien continue  de la France au régime d’Idriss Deby, souhaiteraient l’étouffement du pouvoir tchadien, par une campagne massive d’isolement au plan africain et international.

 

Ils ont estimé que les conflits politiques sur le continent, naissent à cause de la complicité notoire de certains dirigeants occidentaux.

 

La rencontre s’est terminée avec l’esprit d’accompagner leurs volontés exprimées et paroles prononcées par des actes à travers de sensibilisation intensive sur la question tchadienne à tous les sommets internationaux.

 

Le régime tchadien jusqu’à là invaincu par les armes, risque bien une réelle confrontation dans les jours qui viendront avec la communauté internationale exacerbée par son règne.

 

Peut-être que nous irons vers l’étouffement total du régime Deby, devenu encombrant voire  un cas de conscience pour l’opinion internationale désormais avisée et déterminée.

 

Makaila Nguebla