Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak



M.Salah Mahamoud, entouré de Hissein Maye
Moussa et Abdoulaye Azzibert; étudiants
Tchadiens(Université du Sahel) à Dakar-Sénégal.

Nous sommes à la fin de l’année scolaire et académique où les élèves et différents étudiants, attendent impatiemment leurs résultats dans le stress total.

 

Il sied de dire que ceux qui ont connu leurs résultats, font la fête !

 

En effet, c’est dans ce cadre que notre blog, invité par M.Hissein Maye Moussa, étudiant tchadien et ses autres amis de l’Université du Sahel, a participé à la cérémonie de remise des diplômes à la prestigieuse place de souvenir sur la corniche en bordure de la mer.

 

Ils étaient quelques étudiants tchadiens admis à leurs examens de fin d’études dans de diverses filières.

 

Parmi leurs amis et frères qui ont pris part à cette occasion, les étudiants tchadiens ont été honorés par la présence de leur grand frère M.Salah Mahamoud, convié en qualité d’autorité tchadienne. Car dans ce genre des cérémonies, la fierté reviendrait aux ressortissants dont les représentations diplomatiques présentes au Sénégal, sont soucieuses des formations de leurs étudiants à l’étranger.

 

Mais les Tchadiens, à défaut d’une quelconque représentation officielle au Sénégal, s’interrogent sur le manque du droit de regard de leurs responsables politiques et administratifs sur leurs sorts.

 

Il faut alors noter que malgré ses occupations professionnelles, M.Salah Mahamoud, fonctionnaire à l’ASECNA , essaye de combler ce vide, en participant personnellement à toutes les cérémonies organisées par la communauté tchadienne au Sénégal.

 

Il assiste ses compatriotes  autant dans de  circonstances douloureuses que heureuses.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui reconnaissent en lui, le mérite d’une  valeur d’un homme affable, généreux, disponible et rassembleur.

 

Le Gouvernement tchadien, sollicité par les différentes interventions des ressortissants Tchadiens sur la toile, doit rompre le silence pour prendre une décision courageuse en vue d’ouvrir une représentation officielle à Dakar (Sénégal) afin de  pallier aux préoccupantes majeures de sa diaspora dans le pays de la Téranga, épris de paix.

 

 

Makaila Nguebla