Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Quand le simpliste frise la bêtise et devient dangereux pour le combat pour la Liberté

Il nous a été donné de lire ces derniers temps des insanités, des propos abjectes, racistes et littéralement antisémites à travers le site Internet tchadvision.com, pour ne pas le nommer. Dans son « éditorial » intitulé « géopolitique : Idriss Deby pion d’Israël contre le Soudan » il accuse l’Etat d’Israël de vouloir -par l’intermédiaire du Président Français Nicolas Sarkozy et de son Ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner- déstabiliser le soudan et anéantir ce que les proches de l’opposition armée qualifient unanimement de « résistance tchadienne ». Rappelons que tchadvision est l’organe politique de l’UFDD du « Général » Mahamat Nouri que le soudan considère comme un allié privilégié dans sa guerre, par procuration, contre l’actuel régime de N’djamena qui n’a cessé de qualifier l’opposition armée comme une horde islamiste agissant pour l’intérêt des réseaux djihadistes qui cherche désespérément à établir un système de gouvernance inspirée de l’islam orthodoxe. Cette hypothèse est-elle crédible ? Nul ne sait les raisons profondes de mariage entre le soudan et ses alliés tchadiens de l’opposition armée. Apparemment, dans cette alliance le soudan pense pouvoir parer à l’attaque des rebelles du Darfour. Mais passons.        

L’auteur de cet article s’en prend notamment à Monsieur Nicolas SARKOZY et Monsieur Bernard Kouchner et les accuse de soutenir Idriss Deby dans sa guerre annoncée contre le Soudan. L’article indique que Sarkozy et Kouchner cherchent à déstabiliser le Soudan pour le simple fait que ce pays abriterait des palestiniens proches des organisations islamistes en lutte pour la disparition de l’Etat d’Israël. Le texte précise par ailleurs que Sarkozy et Kouchner obéissent à la supposée dessein politique d’Israël : déstabiliser le soudan et mettre ainsi en veilleuse les résistances tchadiennes (dorénavant qu’il n’en plaise à certains esprits étourdis et obscurantistes nous devons revoir notre sémantique et parler de la résistance tchadienne au pluriel). Revenons à ce texte teinté de haine et antisémite signé visiblement pour le compte de l’UFDD de monsieur Mahamat Nouri.

 Il faut rappeler que ce dernier appartient à une génération des politiques tchadiens issus du Nord qui voulaient entraîner le pays dans un conflit religieux : c’est ce que bien des observateurs de la scène insurrectionnelle tchadienne qualifient de la guerre Sud/Nord. Afin de bénéficier du soutien du soudan voisin, de la Libye et de bien d’autres pays arabe, les insurgés, au lendemain de l’indépendance du Tchad, avaient alors murmuré que la finalité de leurs actions étaient d’installer un régime islamiste dans l’ensemble du pays, verrouillant ainsi toute prise du pouvoir par les chrétiens du sud. Cette stratégie avait été ourdie par les principaux leaders du FROLINAT puis le FANT, organisations au sein desquelles monsieur Mahamat Nouri, bénéficiant de la faveur de son cousin Hissein Habré, avait joué un rôle majeur. En décrétant le djihade contre le sud, cette organisation pensait pouvoir disposer, sans condition, l’allégeance des nordistes. Quand bien même ils avaient été accessoirement soutenu par nombre des personnalités du nord, leur intention avait été promptement comprise et récusée car l’attente des populations étaient alors de voir l’éclosion d’un Etat de droit pour tous, chose qui n’avait aucunement traversé l’esprit de Hissein Habré et encore moins celui de Goukouni et d’Idriss Deby. Les dirigeants nordistes

-excepté le Président Lol Mahamat Choua un respectable homme d’Etat- n’ont participé qu’à la destruction de l’Etat tchadien. Fermons cette brève parenthèse.

 

Nous  apprenons à travers ce texte que Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner sont tous deux des juifs qui agissent pour l’intérêt d’Israël, une lecture entretenue et cultivée par des extrémistes judéophobes. Le Tchad multiconfessionnel et laïc ne peut tolérer une pareille lecture simpliste et raciste. Pour les esprits qui ne s’en rappellent, le Tchad est un pays laïc qui respecte et accepte en son sein toutes les chapelles qui constituent par ailleurs le patrimoine de notre humanité. Dire que Sarkozy et Kouchner s’inspirent du judaïsme pour tyranniser et détruire un peuple est une bêtise. Les tchadiens du Nord tout comme ceux du Sud ne peuvent accréditer une telle bêtise. Vous n’êtes pas sans ignorer que les enjeux visés par la France dans ce pays sont connus même par le tchadien lambda. Ne nous faites pas penser à la thèse du complot contre le Tchad, complot orchestré par les juifs. Cette lecture sans soubassement scientifique, pourra entraîner le pays dans une guerre totale. Chers Messiers, si vous êtes à bout de souffle dans votre guerre pour le fauteuil d’Idriss Deby ne suscitez pas un antagonisme clérical entre les peuples du Tchad martyrisés par vos guerres tribales. Certes, les problèmes du pays trouvent aussi une raison exogène qui ne peut être le complot juif que vous ne cessez de brandir comme une « précieuse découverte ». Si le sort de ce peuple est votre principale préoccupation, vous devez admettre que vos autres concitoyens ont également le droit de présider au destin du Tchad. Accuser, à tort, des personnes de confession juive de vouloir déstabiliser le pays, cela n’est pas une approche digne d’un organe de presse d’une organisation se réclamant des résistances tchadiennes. Cela est non plus le cri d’une âme en quête d’un Etat de droit. Votre écrit n’est pas responsable et jetterait, nous en sommes convaincu, de discrédit sur les combats que mènent les différentes mouvances de l’opposition armée opérant à l’Est du Tchad.

Alifa Moussa