Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Hier soir, par une dépêche de Mlle Aziza Mokhtar, auteur des récents articles dénonciateurs publiés sur notre blog et consacrés au favoritisme  au sein de la Société Tchadienne d’Eau et d’Electricité(STEE), que nous avions appris après vérifification sur le site de la présidence  de l’acte d’Idriss Deby, qui met fin aux fonctions de M.Talha Mahamat Allim, attaché de presse à l’Ambassade du Tchad à Genève(Suisse).

 

Nous sommes fortement indignés et catastrophés par ces actes de représailles qui confirment  l’arbitraire absolu qui régne au Tchad et  dont est victime notre compatriote Talha Mahamat Allim, du  fait de ses écrits.

 

En effet, M.Talha, jeune cadre tchadien en poste à l’Ambassade du Tchad à Genéve,  est l’auteur de deux pertinentes réflexions produites coup sur coup, sur les différents sites proches de l’opposition tchadienne en exil dont le  nôtre.

 

Dans ces différentes interventions, M.Allim, mettait en exergue preuve à l’appui le dysfonctionnement et la déstructuration dont fait l’objet l’Ambassade du Tchad à Genève et de là, la diplomatie tchadienne dans son ensemble.

 

Aujourd’hui, nul ne peut expliquer,  le comportement réfractaire des responsables tchadiens, frileux face aux critiques des citoyens qui exigent d’eux qu’une gestion transparente de l’administration tchadienne !

 

Sous Idriss Deby, l’administration publique tchadienne, encourage la promotion des cancres, des nullards et autres béni oui oui que des cadres consciencieux et dévoués les plus contestataires.

 

 

A peine un mois, un de mes frères de passage  à Dakar, me disait : « Tu verras bien que M.Talha risque des ennuis avec son Ministère de tutelle au regard de ses articles critiques contre la diplomatie tchadienne ».

 

L’expérience et le temps, lui ont finalement donné raison, la preuve est là  et la réplique est immédiate : M.Talha est limogé arbitrairement par les autorités dont Idriss Deby, personnellement !

 

Le limogeage de M.Talha, est une nouvelle preuve tangible  que la liberté d’opinion reste étranglée au Tchad, malgré l’ère « démocratique » dont le pouvoir tchadien,  s’approprie en réclamant avoir apporté la liberté  au peuple tchadien.

 

 

Par cette contribution, notre rédaction exprime sa grave préoccupation face  au  limogeage de M.Talha, qui atteste qu’au Tchad, l’allégeance totale au régime est le mot d’ordre pour gagner son pain. Dans un pays comme le nôtre,  les cadres et administrateurs les plus valeureux n'émergent  que sous  contrainte de vendre leurs âmes au pouvoir en place pour y vivre  dans de conditions de vie minimale. Et c’est bien dommage !

 

Nous exigeons l’abrogation immédiate de ce décret qui n’est qu’un acte de représailles à l’encontre de M.Talha Mahamat Allim, à qui nous apportons notre entière solidarité fraternelle et  patriotique face aux autorités tchadiennes insouciantes de préserver l’image du pays.

 

Makaila Nguebla