Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

A qui profite l'absurdité en Cis-Jordanie?

Convertir en PDF

Version imprimable

Suggérer par mail


Ecrit par Dr. Djimé Adoum
  
31-05-2009
Les absurdités des palestiniens ne cessent de surprendre en Cis-Jordanie.  Le duel qui oppose Fatah et Hamas semble donner aux sceptiques davantage de munitions pour torpiller les efforts déployés de part et d'autre dans le but de trouver une solution au problème épineux de l'établissement d'un état palestinien.
 
Nous savons que le problème palestinien est A la Une ces jours-ci.  Les leaders israeliens et palestiniens ont été reçus à la Maison Blanche à tour de rðle par le Président Barack Obama.  Les discussions ont porté sur le problème de l'établissement d'un état palestinien, sujet qui est resté tabou pendant le règne de l'ex président George Bush.
 
Le Président Obama a bel et bien fait savoir aux israeliens et palestiniens que le temps des tergiversations est pratiquement révolu et qu'il faudra passer aux choses sérieuses.  Il a demandé à M. Netanyahu de finir avec la colonisation des terres et au Docteur Mahamoud Abbas de renforcer son appareil de sécurité et de réduire les incitations anti-Israel qui trouvent de fois leur racine dans les écoles et les mosquées.  M. Netanyahu a nuancé sa réponse mais s'est tout de suite vu rappeler les propos et les intentions du Président Obama:  "l'Etat hébreu doit mettre fin à la colonisation des Territoires occupés." Et pour s'assurer que les américains ont considéré tous les angles, la secrétaire d'Etat américaine d'ajouter:  Israël doit aussi renoncer à ce qu'il appelle « la croissance naturelle des implantations ».  En d'autres termes, le temps des tergiversations est terminé.  M. Netanyahu ne le voit pas sous cet angle et passe à l'attaque.  Il fait monter au créneau son ministre des Transports pour retorquer aux américains que « le gouvernement israélien actuel n'acceptera en aucune façon que la colonisation légale soit gelée en Judée-Samarie ».
 
De ce qui précède, un bras de fer est donc né entre l'administration Obama et celle de Netanyahu.  Le contentieux ne peut pas être plus explicite.  Mais les palestiniens ne l'ont pas vu.  Au lieu d'apporter un soutien là ou il le faut, les palestiniens se tirent dessus.  Selon les médias, la police du Hamas voulait arrêter quelques combattants du Hamas.  La bataille qui s'en est suivie s'est soldée par la mort de 3 policiers du Fatah, deux combattants du Hamas et un civil.  Il est inconcevable que les palestiniens trouvent opportun de vouloir se régler les comptes en ce moment prés alors que des grandes étapes sont entrain d'être entreprises dans le cadre du réglement du cauchemar israélo palestinien.  A qui profite cette propension à l'auto destruction?  Nous reviendrons dans nos prochaines colones.