Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

L’UFR- Cocktail :  Timan, Nouri, écartez-Vous !

 

Depuis la création de l’UFR et avec  la désignation de Monsieur Timan Erdimi à la commande de l’UFR, cette   principale coalition armée de l’Est du Tchad, ne cesse de nous surprendre  chaque matin par sa défaillance.

En effet, si je comprends bien les choses, la discrimination, l'achat des consciences, les campagnes de la discorde et les multiples tentatives d’intimidation entreprises  par Monsieur Timan Eridmi, et  son compère, le général  Mahamat Nouri avec le soutien du régime d’El Béchir a fini par payer et tous cela à l’avantage du criminel d’en face qui n’est  autre  que Idriss Deby.

 

Je pense qu’ils vont rendre compte aux familles des victimes de cette guerre clanique entre Deby, Timan et Nouri. Puisque maintenant tout le monde a compris leur facétie et les circonstances nous démontrent réellement qu’ils ne sont pas à l’Est du pays pour le changement du régime agonissant  de Deby pour   l’instauration définitive d’un Etat de droit, libre et démocratique  comme ils nous laissent entendre, mais tout cruellement ils sont là pour chasser Idriss Deby et garantir un pillage systématique de notre pays, à savoir pour leurs proches parents et autres gourous qui combattent à leurs côtés.

 

Nous sommes trompés et vraiment dupés sur toutes les lignes qu’ils ont tracées et qu’ils continuent de les tracer. Sinon comment des individus qui discriminent sur la base purement régionale et clanique  même ceux qui sont sur le terrain avec eux, pour combattre le régime de Deby, nous promettent le contraire, c’est à dire un changement national. Quelle comédie Timano-Nourien?

 

En outre,   parlant  du FSR de Monsieur  Hassaballah Soubiane, le CAR de Dr Albissaty et de l’UFDD -R, l’allergie du rapprochement demeure incurable pour le moment. Puis l’UFDD-R, qui est incontestablement une nouvelle formation bien mûre sur le champ politique comme militaire et qui rassemble plusieurs  Résistants des diverses régions du Tchad, mais malheureusement pour le Peuple tchadien et le devenir du Tchad,  il y’a bêtement et joulousement  Monsieur Timan et Monsieur Nouri qui s’opposent farouchement à son épanouissement. Ces duos contestent sans cesse l’évolution et la légitimité de cette formation qui est l’UFDD-R, et même auprès des autorités Soudanaise ils continuent de manigancer pour que l’UFDD-R n’y trouve une  dynamique égale à leurs formations tribales. Ceci est un acte de sabotage continuel, alors que si l’on fait référence au morcellement de l’UFDD de Nouri, là encore beaucoup des questions nécessitent des réponses et auxquelles seul Timan et Nouri connaissent les réponses

.

Cependant, sincèrement je pense qu’il est temps pour tous les Résistants de dire  non à ce banditisme de grand chemin pratiqué par Timan et Nouri d’où le seul but est d’empêcher toute autre forme de Résistance qui se veut autonome, nationale et qui ne désire aucunement se soumettre à leurs supercherie de se développer.

 

Alors, Monsieur Timan n’est-il pas complice avec son oncle pour exterminer nos vaillants Résistants véritablement soucieux de notre avenir commun ?


 Si quelqu’un me dit que la défaite de l’UFR face aux milices de Deby au début de mois n’a pas été  programmée,  je le prends comme un naïf. Chers compatriotes, ouvrez grandement les yeux et chercher à savoir comment le colonel Hamouda a été arrêté ? 


Un CEMGA doit être bien protégé par ses éléments, autrement dit, tous les résistants n’étaient pas engagés d’une manière collective et que beaucoup des hypocrites ont observé des réserves malines,  et encore connaissant la capacité de l’ennemi en face certains groupes armés n’ont été pris en considération.

 

 

Pourquoi l’UFR n’a pas fait un communiqué après la guerre pour démontrer aux militants et militantes de l’opposition dans son ensemble qu’ils étaient tous engagés sur le même terrain dans un esprit  patriotique, notamment par une vraie illustration?

 

Pire, certains membres de l’UFR, nous annoncent une reprise des hostilités dans les jours à venir, mais à vrai  dire la situation humaine et citoyenne ne leur permettra  quasiment pas.

L’UFR est en détresse politique et stratégique même si on ne nous dit pas, je pense qu’il faut voir autrement la situation de l’UFR.

 

 

Comme nul n’est sensé connaître la réponse aux multiples questions qui se posent, ici et ailleurs, là encore les tchadiennes et tchadiens attendent d’autres alternatives, s’il y’a alternative emmenant de Vous, sous vos commandes,  Monsieur Timan, Monsieur Nouri.

 

J’appelle à tous les compatriotes dans le monde entier de faire pression sur nos frères combattants et militaires de la Résistance Nationale de demander la démission de Timan, pour l’avenir de notre pays et l’avenir du peuple tchadien, si non mieux vaut aller  rallier les autre formations dignes et citoyennes que de donner vos vies pour un avenir incertain  aux côtés de ces chefs tribaux qui ne cherchent qu’injustement la place de Deby pour régner sur le peuple tchadien à leurs tours.

 

Le Soudan avec son régime décrié par son peuple n’a jamais aidé d’une manière positive et dynamique nos frères de la Résistance nationale. Les soudanais n’y sont pas pour la paix au Tchad, tans disque pour le soudan, c’est d’emblée soit Nouri, soit Timan du fait que ces deux vieux sont là pour les leur, proprement dit en tchadien.

 

Alors, c’est  de la zizanie pure et simple, les soudanais gardent  la rébellion à la frontière pour intimider le malade, criminel  et pédophile Deby avec son clan Itno et sa compagnie des cadres des griots. Le soudan prend les rebelles tchadiens dans son grand ensemble, pour un objet de pression au moment opportun. C’est dommage alors qu’il y’a un réel problème au Tchad.

 

Pourquoi les éléments de l’UFCD qui ont refusé de prendre part à cette énième offensive contre le régime de N’djamena, nous savons tous que Djibrine Assaly ayant quitté le MOSANAT, l’on a bien estimé qu’il ne rendra guère honneur à sa couleur nationale en s’alignant derrière un certain Timan ou encore un certain Nouri. Puis, que l’on sache encore que les anciens de Mahamat Nour n’étant  pas d’accord sur la nomination de Timan à la tête de l’UFR, les raisons des discordes et de cette défaite déplorable pour nous tous révèlent  de ce qu’ils nous ont pendant longtemps cachés. Malheureusement pour le secteur des tribaux, l’UFR est mutilée, politiquement, militairement.

 

 

Cependant, pour éviter le remplacement du criminel Deby par un autre criminel, je demande aux résistants de l’UFDD R, de FSR et de CAR de conjuguer leurs efforts, et s’unir sagement pour rompre avec cette idéologie tribale afin de faire une vraie force de la résistance nationale, ce qui serait évidement  le seul et l’unique espoir pour le peuple tchadien.

 

  Il faut dire sans réserve ce qui ne marche pas dans la rébellion. Il faut dire à  Timan de démissionner et partir là où il le souhaite et sans oublier de  prendre son proche coéquipier et lointain adversaire qui est incontestablement, Nouri (toute fois le grand mal est déjà  fait).

 

Nous demandons à tous ceux qui cherchent un avenir criminel et tyrannique comme celui de Deby de partir sans manipuler et massacrer nos compatriotes, Deby n’est pas le seul Tyran tchadien, je pense que beaucoup estime pareil sur ce sujet et qui sont  sur le terrain et ailleurs.

 

Je n’ai pas un problème contre Timan, ni contre Nouri que j’ai milité pendant 3 ans sous sa direction, mais tout simplement ils ne sont pas démocrates, ils sont des chefs de clans qui cherchent leur propre intérêt et ceux de leurs familles. Or, nous ne pouvons pas accepter ça, et attention aux amalgames, si je dis leur famille, cela ne vise pas du tout leurs ethnies.

 

Il ne faut pas refuser cette triste réalité qui ne cesse de surgir. En outre, j’ai bien compris la combine du Commandant en chef de l’UFR. Parce que l’UFR était vouée à l’échec dès la désignation de Timan. Je ne suis pas contre Timan Ni contre Nouri, mais contre leur idéologie tribale et leur bras de fer contre certains Résistants qui sont là avant que ce duo de vieux prenne même le chemin du maquis.

 

Chers compatriotes combattons ensemble tous les ennemis de la paix et la démocratisation dans notre pays, laisser nos idées tribales et régionales et soyons combattant de la paix, de l’Unité, et de la démocratie dans notre chère patrie le Tchad.


Je rends hommage à ceux qui sont tombés dans le piège tendu par Deby, son neveu Timan. Alors, arrêtez  de massacrés nos jeunes compatriotes dans une guerre tribale, qui n’a ni l’intérêt du Tchad et s’il faut remplacer Deby par Timan, Idriss Deby est un tchadien  comme nous tous, nous le contestons par ce qu’il est tribal, pédophile et criminel rien de plus, alors nous ne pouvons pas soutenir des individus tribaux et criminels.

 

Je sais qu’il  y’aura aveuglement des contestations de la part de partisans de l’UFR, mais au-delà de toute lecture partisane, voyons cela autrement. Et sachez aussi que je ne suis pas contre les Résistants, car  j’étais parmi les premiers à dénoncer le criminel Deby dans sa conduite d’ivresse relative à la gestion calamiteuse de notre appareil Etatique.

 (Comme,  nous avons aussi qu’il y’a des partisans et des espions criminels à la solde de  l’inconscient Deby un peu partout à travers le monde, et y compris dans la rébellion, donc, en toute sincérité et complètement je m’en fou des  manifestation ou des contestation de la part des tribalistes attardés)

 

Nous cherchons un Tchad meilleur, libre et démocratique, nous ne sommes pas pour la dictature, ni pour le pillage du Tchad.


Pour sauver notre patrie il est temps de combattre tous les vieux criminels infiltrés dans nos forces de la Résistance Nationale, ils n’incarnent  ni idée politique, ni le sens de patriotisme. Ces vieux tribalistes attardés d’autre fois entravent à la cohésion sociale entre les hommes et à l’évolution de toute formation nationale de la résistante.

 

Pour ma part, en tant que citoyen tchadien libre et souverain de sa lecture dans le climat politique de notre pays, je vous propose le camarade Dr Bichara Idriss Haggar comme Président de la Résistance Nationale UFR. Cet Homme est un bon patriote, nationaliste, intellectuel et il connaît très bien le droit à la vie, à la liberté et à la  vraie véritable démocratie dont notre peuple est assoiffé.

 

Le malaise est profond à l’Est, mais personne ne cherche à savoir, du fait que nous sommes obsédés par la guerre contre notre ennemi commun qui est toujours le criminel Deby sans régler le problème interne. Où allons-nous ainsi?

 

Si par malheur UFR arrive au pouvoir dans cette condition, c’est la guerre civile, d’abord entre  les trio UFCD, RFC, UFDD sans compter ceux qui sont réticents  par patriotisme en vers  l’UFR comme FSR  , CAR de Dr, Albissaty, et UFDD -R. Et en plus de cela chaque groupe va se renforcer en  armes et en hommes après la chute de Deby, alors il faut penser au pire avant de penser à la démocratisation de cette dictature que traverse notre pays depuis tant de décennies.

 

Nous les tchadiens, nous détestons la vérité, mais ceci est la réalité qui nous attend. Une fois de plus, je confirme que si les vieux arrivent au pouvoir, il faut  se préparer au pire, d’abord chacun de nous devrait  faire partir sa famille ou ses proches loin de N’djamena et s’attendre à une guerre de tendance très violente et meurtrière, par ce que chaque groupe rebelle  à son plan B.

 

Monsieur Erdimi Timan n’oubliera pas que Nouri a perdu  sa place du n° 1 de la résistance à cause de sa politique de discrimination et familiale.


Si vous pensez  régner après Deby, je crois que vous vous trompez sur toute les lignes, on ne vous laissera pas régner comme Vous le prétendez.

 

 

Pour la fin, que le bon Dieu protége notre pays et notre peuple de toute forme de piége tendue par les ennemis du Tchad avec la complicité des bandits de tout bord.

Ceci est un écrit bien réfléchit et avec une bonne analyse du terrain.

 

Correspond particulier de la vérité qui choque !

 

LT. Abdallah Moussa Idriss

Exilé tchadien à la recherche de la paix et de la démocratie au Tchad



Contact: abdallah.moussa@laposte.net