Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Le régime tchadien, avait glorifié, d'user de son droit de poursuites contre les mouvements d'opposition armée,  même en territoire soudanais.Parmi les adeptes de ces déclarations incendiaires, on peut citer Ahmat Mahamat Bachir, un des thuféraires et le zélateur le plus ardent du pouvoir de Ndjaména.

A la TéléTchad, le ministre tchadien, de l'intérieur n'a de cessé  réitéré la capacité guerrière et militaire des forces gouvernementales, de faire face à n'importe armée au monde.

L'avantage  de Deby, est qu'il a simplement le soutien aveugle et demesuré de la France, sa seule garantie, qui le maintient délibérement au pouvoir.

Son problème, reste donc fondamentalement, malgré, les armes dont il dispose, il n'a pas d'hommes capables de défendre son pouvoir de leur propre gré.

Par contre, au niveau de la rébellion tchadienne, le drame, est qu'elle n'est toujours pas à mesure de s'emparer d'une petit lopin de terre pour imposer un ordre à la communauté internationale.

Celle-ci, souffre, en outre, de sa faiblesse de diplômatie et d'une campagne massive de propagande politico-médiatique.

Les rebelles tchadiens, pensent que seuls les rapports de forces militaires détermineront, l'issue de la lutte politique contre le pouvoir de Deby. Ils doivent se désillusionner et s'inspirer des forces nouvelles en Côte d'Ivoire, qui ont su exploiter contre le régime ivoirien, l'aspect médiatique pour bénéficier de la sympathie internationale.

Nous voici devant un fait et avons constaté que l'armée tchadienne, est essouflée et ne peut poursuivre la rébellion de l'UFR, qui pourtant, se trouve le long de la frontière tchado-soudanaise.

Pourquoi, le Tchad a-t-il freiné?

Makaila Nguebla