Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Succès Assyongar Masra est un étudiant tchadien à Sciences-Po Paris. Il est le coauteur de Tchad, Eloge des Lumières Obscures (Ed. Harmattan, 2009). Ce texte n'a pas été édité ou vérifié par la rédaction de France 24.


Je ne voudrais pas m'étaler sur l'histoire de mon pays, le Tchad, que chacun connaît et qui est couronnée de rebondissements d'instabilités permanentes. Mais comme l'actualité nous interpelle, je voudrais y revenir, pour dire deux mots, m'adressant surtout à la jeunesse ; à la jeunesse tchadienne. Ce qui est dramatique pour nous les jeunes, c'est sans doute cet héritage de 50 ans de guerre qui font de notre pays une terre brûlée que des chefs de guerre se partagent depuis tant d'années. Une espérance de la jeunesse qui doit mieux catalyser son énergie...

 

Je voudrais surtout m'adresser aux jeunes Tchadiens ; à vous qui êtes au Tchad et qui avez cette odeur nauséabonde dans le nez, lorsque vous n'êtes pas de part et d'autre utilisés comme chair à canon. Je voudrais m'adresser aussi aux jeunes Tchadiens qui sont un peu partout dans le monde, ici, en Europe, au Moyen orient, Aux Etats-Unis, au Canada, en Asie et en Afrique pour diverses raisons, notamment pour les études. Nous devrions nous convaincre qu'il nous appartient de construire un avenir différent pour notre pays. Je sais que nous sommes de plus en plus nombreux à partager cette volonté de paix. Nous ne devons pas ignorer le fait que la Liberté ne sera pas un cadeau de papa noël ou un geste de générosité d'un marabout à la sortie de la mosquée un vendredi. Nous ne saurions donc continuer à rester en marge, et regarder notre destin traîné dans la boue comme cela, encore longtemps.


Il nous faudra de l'audace, du courage et de l'endurance. De l'audace, il nous faudra, pour rompre avec les erreurs et hypocrisies du passé. Du courage, il nous faudra pour rompre avec les peurs qui nous emprisonnent et nous empêchent de plaider pour une autre image du Tchad. De l'endurance aussi, il nous faudra, parce que ce sera un grand pèlerinage sur les sentiers toujours difficiles de l'engagement.


En prenant ainsi conscience du fait qu'il n'y a de pouvoir politique que parce qu'il existe un peuple, nous saurons exiger un Tchad nouveau, assis sur des bases solides de la justice, du sens du mérite et de l'égalité pour tous ; conditions sine qua none du développement. Apprenons donc à réussir pour nous-mêmes sur le plan professionnel et familial, mais apprenons surtout à êtres ambitieux pour notre pays. Pour que ce Tchad berceau de l'humanité brille effectivement par l'exemple."

 

Succés Masra