Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Le blog de makaila rend hommage mérité au colonel Hamouda et à tous les combattants de la liberté, qui,  les armes à la main, luttent  pour  la démocratie, leurs  droits et  la justice dans leur pays  où le peuple est axphysié et terrorisé par Idriss Deby et tous ceux qui l'accompagnent  dans sa politique des répressions massives.


Le colonel Hamouda,2éme chef d'Etat-major adjoint de l'UFR, fait prisonnier, a fait preuve d'une sérénité et d'une bravoure légendaire sans commune mesure devant les camaras internationales.

Il a transmis à la phase du monde, le message de ceux qui luttent de par leurs moyens militaires comme civiles contre l'injustice et la barbarie d'un régime complètement décrié sur l'ensemble du territoire national par son propre.

L'opposition tchadienne démocratique comme armée, réunies, salue l'abnégation et la détermination des hommes qui bravent l'adversité et la complicité de certaines puissances étrangères, lesquelles, soutiennent Idriss Deby, en dépit des atteintes les plus graves des droits élèmentaires et du Droit international.

Nous condamnons fermement et sans détour l'attitude de la France et des Etats-Unis, qui se  réclament des grandes nations et posent des actes délictuels contraires à leurs vertus.

Nous en appelons aux Tchadiens de tous bords , de se mobiliser pour faire échec  au régime d'Idriss Deby et ses alliés occidentaux, dans leur conspiration contre le peuple du Tchad.

La capture du colonnel Hamouda et de bien d'autres combattants, ne met pas  terme aux revendications politiques les plus légitimes du peuple et ne changera en rien  la continuité  de toute autre lutte  sous les différentes formes, pour que le Tchad, notre pays et ses populations, vivent dans la dignité, débarrassé de la terreur d'Idriss Deby, qui a endeuillé des paisibles familles.


Makaila Nguebla