Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous appelons le peuple tchadien à se libérer par le suicide collectif

 

Peuple du Tchad, comme on pouvait s’y attendre, le Gouvernement français renoue avec ses méthodes dilatoires pour détourner l’attention de la communauté internationale sur ses multiples responsabilités directes dans le drame et la souffrance actuels du peuple tchadien. Comme c’est souvent le cas en pareille situation, le gouvernement français mobilise et use des tous ses moyens militaires et diplomatiques pour maintenir le dictateur Idris Deby au pouvoir contre la volonté souveraine du peuple.

 

L’Union européenne et les réseaux obscurs français ont donc été activés, depuis une semaine, partout en Afrique et des fortes pressions ont été exercées à l’ONU, souvent avec des moyens de preuve mensongers, pour que le conseil de sécurité condamne la marche victorieuse de libération en cours en ce moment. Ce qui donnera prétexte aux réseaux Foccart de laisser libre cour à leurs méthodes néocoloniales et esclavagistes au Tchad. Et, comme par le passé, des opposants tchadiens et leurs proches vont être pourchassés, arrêtés, torturés et, pour certains, mis à mort comme ce fut le cas du regretté Ibni Oumar Mahamat Saleh.

 

Jusqu’où et quand allons baisser la tête et accepter cet état de fait ? Jusqu’où et quand allons-nous encore accepter qu’un simple ambassadeur vienne uriner sur nos institutions et donner des ordres à nos dirigeants ? Jusqu’où et quand accepterions-nous de voir mourir nos enfants et nos paysans mitraillés par des légionnaires français ?

 

Peule du Tchad,

Dans toutes les sociétés du monde, le niveau d’indépendance d’un peuple, du respect de sa souveraineté et l’ampleur des libertés dont il jouit, dépendent de la détermination des citoyens à être libres ainsi que de leur aptitude à résister à tous les efforts de domination d’où qu’ils viennent.

 

Par le passé et même à des dates plus récentes, nombreux sont des peuples qui, par la seule force de leur volonté et détermination à être libre ; et dans un mouvement de défi sacrificiel, ont réussi à bouder hors de leur territoire des forces d’occupation puissamment armées ; et à défaire des régimes auparavant assez puissants. C’est le cas des forces françaises au Vietnam mais aussi en Algérie ; c’est le cas aussi de la défaite du Shah d'Iran, de Milosevic de la Serbie, de Didier Ratsiraka du Madagascar, de Baby Doc d'Haïti etc. autant d’exemples qui peuvent nous inspirer.

L’armée française n’est pas une armée invincible. Elle a été battue à Diên Biên Phu et en Algérie. Elle peut très bien l’être à Ouadi Doum à condition que nous, tchadiennes et tchadiens, faisons preuve d’unité et d’ultime sursaut national dans un élan de sacrifice ultime. C’est la seule issue si vous voulons que les français nous respectent et respectent notre indépendance. C’est de ce sacrifice que naîtra notre liberté.

Peuple du Tchad de la diaspora, c’est beaucoup plus à vous que s’adresse cette interpellation. C’est à nous de répondre aux questions suivantes et d’agir en conséquence : voulons-nous oui ou non être libres, vivre librement libres ? Voulons-nous oui ou non nous débarrasser de toute forme de servitude et de domination, quelle qu’en soit? Souhaitons-nous oui ou non voir demain, du profond de nos tombes, nos enfants vivre heureux et élever librement leurs enfants dans une société tchadienne débarrassée de toute forme d’asservissement, d’humiliation et d’exploitation ?

 

Toi qui lis en ce moment ces lignes, si ta réponse est « oui » alors lèves toi. Lèves toi maintenant te joindre à l’appel pour la conquête de ta liberté. Maintenant !

 

Nous n’avons pas les mêmes moyens de communication que ceux de l’Etat français. Nous pouvons néanmoins attirer efficacement l’attention de la communauté internationale sur le drame que vit notre peuple et dont l’Etat français est largement responsable.

 

Nous nous appelons tous à nous tenir prêts pour un suicide collectif par immolation au feu devant chaque ambassade de France, devant chaque représentation de l’Union Européenne et devant chaque office des  Nations Unies, partout dans le monde. Nous en mourrons, certes, mais cela aura le mérite de libérer notre pays de la domination et de l’exploitation coloniale française. Nos enfants s’affranchiront de la servitude.

 

 

Peuple tchadien, ta liberté naîtra de ton sacrifice

 

Michelot Yogogombaye

Contactufdd.ue@gmail.com