Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Depuis la nomination du Gl Aldjinedi,  des individus mal intentionnés  font la propagande   comme si  le Tchad est une propriété d’une  ethnie et à elle seule  revient le mérite des   grades et les postes à responsabilité et oublient que ce jeune est issu d’une famille  des guerriers à réputation remarquable.

 

Avec l’arrivée au pouvoir des régimes  accidentels   de Hissein Ambre seconde par celui de despote Deby,plusieurs couards du BET ont  quitté leurs taudis pour s’installer en ville et ils étaient  jusqu'à dans leur moelle épinière  à  l’origine de  la dégradation du tissu social , pire encore de la  division du pays en nord  musulman et sud chrétien.


Cet esprit pusillanime n’existait  pas du tout  avant dans le milieu des citoyens du centre et du sud qui vivaient en symbiose harmonie.

 

Le mot djandjawid qui tire son origine de JIN (diable) et Jawad (cheval) c-a-d un diable sur le cheval ,était  auparavant donne aux bandits des grands chemins  d’origine arabe qui combattaient les Toroboro d’origine zakhawa armés et financés par le régime de N’djamena pour piller leurs bétail  d’une part et  d’autre part semer la zizanie au sein du régime de Khartoum.


Plu tard, les Tororboro  substitués en Mls et MJE attaquaient sans hésitation les paisibles citoyens nomades dans différents fericks et le premier raid qui a causé la mort de 123 personnes dont une dizaine des enfants et des femmes était celui d’un ferick dans le Wadi de Djiradjira au Darfour Nord  presque quelque temps avant le premier attaque de l’aéroport du Fâcher.

 

 Reconstitués en milice d’autodéfense ( la population arabe du Darfur),le régime du Khartoum a sauté sur l’occasion pour récupérer au frais ces braves hommes au besoin d’éradiquer prématurément ce phénomène des rebelles et il faut l’approuver celui-ci   s’est   vite retrouvé un  bon matin au-delà de la frontière Ouest du Sudan et  ses architectes ont crié Oh ! Djandjawid ! Oh ! Djandjawid ! à l’oreille   à l’occident  Eh ! arabe ! Eh ! arabe ! Ah !islamisation !!!

 

Surpris par ce phénomène de représailles inattendues,Deby a précipitamment envoyé ses agents sur place pour évaluer la situation.


Le rapport fait mention officiellement de la présence d’un bon nombre des anciens éléments et officiers du CDR   et également l’existence  des jeunes intellectuels Tchadiens parmi lesquels on peut citer Aldjinedi,Mht Nour Abdel kerim,Ali Aghabach,Abdel aziz kizeme, Outmane Hassaballah,Allamine kabila,ismael Idriss…et c’est grâce à leur technique et expérience des guerre éclaires et  de mouvements ,ont pu facilement renvoyer à  Deby ses émissaires en moins d’une semaine. Ces étoiles montantes inconnues du sphère des caciques de Deby ont semé la désolation et la haine au sien du cercle haine; elles sont pour plusieurs raisons,si on veut ou pas les pères fondateurs de ce qu’on appelle aujourd’hui la résistance de l’Est dont beaucoup se font l’honneur et le privilège .


 Cependant panique par ce rapport,le tyran de N’djamena fait sérieusement office d’une propagande selon laquelle que tout arabe défendant les libertés,la démocratie et les nobles valeurs humaines est automatiquement qualifié de Djandjawid  et subitement ce pseudonyme a pris de tollé

 

 Au fait,durant les 13 années de règne sous Deby,l’homme zakhawa ou au moins le mot zakhawa signifie sans résonance  chez les Tchadiens ,la superpuissance,la bravoure, la panique,l’arbitraire ,l’imaginaire,l’incroyable…


 Subitement au moment où la guerre du darfour a commencé,les Tchadiens sont  tellement surpris par la secousse à  l’échelle de Rhéteurs des zakhawa de l’Est vers le fond du pays au motif de la recherche des terres fertiles.

 

Donc ,cette fragilité  des super-hommes est alors accueillie par les tchadiens inéluctablement comme une preuve   de changer le régime Zakhawa avec la moindre peine  possible et alors nombres des officiers,hommes politiques, et surtout les enfants, les femmes et les hommes zones des opprimes et dévastes par  les Sbires de Deby ont rattrape le groupe existant déjà sur place c’est  qui a donne la création du premier étincelle de l’Est ,UDL,finalement devenu le FUC.


Du reste, le djandjawid  a chahuté le régime clanique et tyrannique pourfendeur des inégalités des Tchadiens pendant que nos belles plumes lorgnaient les cérémonies des 16 femmes de Deby.


Je crois pendant les années 2004-2005-2006, le djandjawid est le mode vestimentaire,gastronomique …des  maisons  Debyennes  et....

 

 Enfin,même si la nomination de Aldjinedi répond à un critère ethnique,il faut noter cependant que ce dernier est un militaire de formation,nourri des expériences des djandjawids,il va sans nul doute changer la donne au niveau du terrain de combat puisque de l’autre côté ses adversaires sont des civiles habillés avec un chef d’une stature corbeaulique.


Alhadj

Libre observateur

Algeinena West Darfur.

Contact: hadjodje@yahoo.fr