Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Selon un membre de l'opposition tchadienne en exil, originaire du Batha, qui  est en  contact permanent avec les anciens combattants de la Concorde Nationale du Tchad (CNT) de Hassane El-djinedi, plusieurs  élèments qui ont rallié le régime tchadien, en 2007 , éprouvent une réelle envie de regagner la rébellion.

Ils disent être excédés et terrifiés, par l'injustice criarde qui a atteint un paraoxysme de révolte générale  dans les casernes de l'armée tchadienne.

Ceux qui se trouvent actuellement sur la ligne de front à l'est du Tchad, seraient quasiment sur le point de basculer du côté de la rébellion dans les heures qui suivent, seulement, ils négocient simplement leur point de chute entre l'UFR et le FSR du colonel Ahmat Hassaballah Soubiane.

Notre interlocuteur, affirme, entrain de discuter avec les probables insurgés pour canaliser leur attérissage sur l'une de deux organisations politico-militaires de l'est du Tchad.

La question que les observateurs se posent est qu'entre l'UFR et le FSR, la décision finale appartiendrait bien entendu aux anciens redoutables maquisards de la CNT, ceux qui ont tenu tête à l'armée gouvernementale pendant des mois dans la région d'Addé, véritable forteresse.

Makaila Nguebla

A suivre.............