Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

L’UFR est créé il y a maintenant plus de quatre mois. Presque tous les principaux mouvements se sont réunis en une seule entité dirigée par le neveu de Deby. D’ailleurs depuis plusieurs jours on se pose la même question; pourquoi il n’y a pas des hostilités contre N’djamena alors qu’on est à l’approche des saisons de pluies? Depuis la naissance de cette formation, les rebelles nous disaient qu’ils vont attaquer les forces loyalistes d’ici quelques jours, ils disent qu’ils ont réuni plus de 1000 Toyota et 12000 hommes. Ils nous avancent presque chaque heure les raisons de leur inaction avec des mensonges incessants pour camoufler leurs multiples problèmes au sein de l’UFR. Tantôt ils disent qu’ils sont entrain de former la dernière colonne, tantôt ils nous disent qu’ils règlent quelques problèmes techniques patati patata. Le peuple tchadien meurtri par la barbarie des différents régimes dictatoriaux depuis plus de 40 ans, attend un changement réel, mais ce changement ne peut être venu de l’Est car tous ces chefs de la rébellion rebelles ne sont pas sains (anciens collaborateurs de Deby et Habré, des ex-pilleurs des biens publics, des escrocs de tout genre, des menteurs, bref des mauvais citoyens). Quand les rebelles ne bougent pas c’est parce qu’il y a quelques facteurs qui peuvent expliquer l’immobilité des forces armées rebelles :

Les manipulations de Timan : Depuis la nomination de Timan à la tête de l’UFR les problèmes se multiplient au sein des mouvements armés et entre les différentes ethnies. Ces problèmes sont créés plus ou moins, directement ou indirectement par Timan lui-même puisqu’il ne voulait pas voir des mouvements très puissants dans l’UFR pour crainte d’être attaqué un jour, c’est-à-dire après le départ de son oncle Deby. Le neveu de Deby est un stratège très redoutable en matière de diviser pour mieux régner c’est normal il l’a hérité de son oncle. Timan a réussi à diviser l’UFDD en deux entités (les Gorane de BET et les kreda du kanem). Il a lancé une compagne de sensibilisation qui vise à diviser le mouvement de Soubiane mais sans succès. Toutefois il a pu récupérer quelques proches de l’ex-fort de Moundou.
Le réarmement de l’ANT : Depuis les événements de 2 février, Deby a multiplié son arsenal militaire par 20. D’abord, quelques mois seulement après la bataille de N’djamena l’Etat tchadien a touché des sommes d’argent colossaux venant des revenus du pétrole. Des sommes estimées à plusieurs dizaines de milliards de FCFA. Avec cette manne Deby va s’acheter des armes très sophistiqués. Il amène des blindés de tout genre : de fabrication israélienne, russes, ukrainienne, françaises…. Sans parler d’une dizaine d’hélicoptères et des avions de guerres de la dernière génération. Ensuite il a créé des régiments mobiles dont les soldats sont soigneusement triés. L’ANT a construit des murs des blindés partout en créant des garnisons militaires : Tiné, Ade, Adre, Abeché, Amtiman, Mongo, Gozbeida, bourrek. Ces garnisons à chacun possède au moins 300 blindés légers ou lourds sans parler de 400 blindés stationnés à N’djamena. La garnison de Mongo compte elle seule 7OO vehicules dont 450 blindés lourds. L’essentiel de militaire viennent des gardes présidentiels.

La méfiance au sein de l’UFR : quelques jours avant la création du bureau exécutif de l’UFR. L’ex-proche de Deby (Timan) a fait une campagne de dénigrement féroce contre Nourri en dépensant plusieurs milliers de dollars afin d’écarter Nourri car il fait des prétendants de la présidence de la nouvelle coalition de l’opposition armée. Pour atteindre ces objectifs il traite Nourri de tous les mots d’oiseaux : « détourneur des fonds publics pendant qu’il était directeur général d’Air-Tchad, il est responsable de la défaite de la bataille de N’djamena, il est trop vieux…. » Du coup il a pu mettre en touche son concurrent avant d’être élu à la tête de l’UFR. Depuis que Nourri a compris les manipulations de Timan, il n’a jamais eu confiance entre eux. Quand Timan a demandé à Nourri de présenter quelques membres de l’UFDD pour qu’ils entrent dans le bureau exécutif de l’UFR, Nourri a proposé Abderaman Koulemallah et Guihini Korei : C’est la première pièce tendue par Nourri contre le nouveau président de la coalition pour venger sa défaite et détruire l’UFR. Ces deux hommes très controversés sont nommés respectueusement porte parole et adjoint. D’ailleurs, Mr Koulemallah est connu par tout le monde grâce sa manque de confiance et son ingratitude. Il était champion de plusieurs choses : mensonges, détournement de deniers publics bref un escroc professionnel. Son dernier départ en exil il a détourné plus de cent millions de FCFA appartenant à la présidence de la république, donc c’est un argent des contribuables tchadiens. Mr guihini Korei est ex-directeur de la fameuse DDS. Nourri sait que tout le monde va contester la nomination de cet homme accusé par la majorité des tchadiens comme un des ex-tortionnaires de la DDS. Certaines informations révélatrices qui circulent depuis quelques jours : dans le cadre de brassage des rebelles, parmi les 80 Toyota de RFC,Timan a mis à la disposition de l’UFR seulement une vingtaine de véhicules et il a gardé cinquantaine bourrés des Zaghawa rien que pour sa sécurité. Un tollé général au sein de la coalition. Mr Nourri par prudence il a gardé l’essentiel de ces éléments avec lui. Donc alors, qui est prêt pour aller mourir le premier sous les tirs des blindés et des chasseurs de Deby.

L’impuissance des matériels des rebelles face à l’arsenal militaire de Deby : Il est vrai que le régime soudanais a fourni beaucoup d’armes aux rebelles tchadiens mais ce sont des armes légères : Des canons de 106 mm, des sol-sol, des bazookas, des kalasnicof etc. donc ils n’ont pas eu des nouvelles armes. Pour briser les murs des blindés il faut posséder absolument des blindés.

Deby est soutenu au moins par 85 % des militaires issus de son ethnie : C’est vrai que les Zaghawa qui soutenaient Timan ont failli tomber le régime de Deby en utilisant l’arme de la complicité en février 2008. Aujourd’hui toutes les choses ont changé. Après l’attaque de 2 février Deby s’est débarrasser des infiltrés de Timan dans l’ANT. Dans toutes les unités des blindés il ya que des hommes surs c'est-à-dire des militaires qui n’ont aucun lien avec les jumeaux. Timan disait souvent qu’il a des gens partout dans l’ANT. Je pense que ce sont des gens fictifs. Un allié doit rejoindre la rébellion mais il ne doit pas servir l’ANT durant toute sa vie. Cela veut dire qu’une petite minorité des Zaghawa qui soutiennent Timan.

Le soutien inconditionnel des rebelles du Darfour surtout ceux de JEM : Depuis le percé de ces rebelles en profondeur du territoire soudanais il ya quelques mois, le chef rebelle Khalil Ibrahim a réussi à regrouper 95 % des rebelles dans JEM. Même le tchadactuel des Erdimi a confirmé cette information dans les fameuses brèves de N’djamena. Le JEM compte désormais plus de 4000 hommes. Selon plusieurs sources, ce mouvement aurait réussi des armes et des véhicules impressionnants de la part des occidentaux. Ces rebelles soudanais sont plus que jamais déterminés à découdre avec ces rebelles tchadiens fabriqués par leur ennemi juré El Béchir. Il ne faut pas oublier que l’intervention de ces rebelles a couté à plusieurs reprises la défaite des rebelles tchadiens tels que les deux batailles d’Adre, la bataille d’Amzouer etc.


Le moral très bas des combattants rebelles : Depuis la nomination de Timan à la tête de l’UFR, la majorité des gens sur le terrain ne croit pas à un changement politique au Tchad surtout avec Timan car ce dernier a joué un rôle déterminant au près de Deby pendant qu’il était son directeur de cabinet.

Je pense qu’il n’y aura pas une guerre entre l’UFR et l’ANT avant la saison des pluies car les premières gouttes de pluies sont déjà tombées dans certaines régions du pays.

Un tchadien qui dit la vérité
Djiddo Moctar
djiddomoctar@yahoo.fr
N’djamena (Tchad)