Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak



Col ADOUMA HASSABALLAH, VP de l'U.F.R


La privatisation des activités militaires rapporte un pactole dans la propriété des Itnos A part ses mercenaires du JEM, les fameux Toroboros et ses quelques étrangers essentiellement pour la petite flotte aérienne. Pour continuer d’aiguiller ce “bateau ivre” qu’est son régime, Idriss s’est fourni ces derniers temps des quatre coins du monde.



ARMEE TCHADIENNE, UNE ENTITE DESTRUCTUREE ET DE PIETRE QUALITE



Fort occupé à tenter de riposter à l’offensive des rebelles qui s’annonce prochainement il a fini par dessiner son « armée ». Mis a part les anciens et les privilégiés du clan, elle est composée essentiellement de personnes embrigadés de forces donc souvent inexpérimentés, le reste se sont d’anciens bandits recrutés et entrainer vite fait sur le tas.

Habituellement les soldats combattent pour la souveraineté d’un État ou pour des intérêts étatiques. Souvent, on présente l’honneur et la victoire comme les choses les plus importantes pour un soldat. L’argent est toutefois omnipotent. Dans le monde d’aujourd’hui, de plus en plus de gens tournent autour de l’argent et ce n’est pas ce qui manque au Tchad.

Un proverbe dit que « l’argent peut pousser les diables à faire tourner le moulin ». Alors, grâce à nos pétrodollars Idriss recrute à gogo une forme de « militaire privé » pour se défouler sur nos concitoyens rebelles et civils confondu (ce fut le cas à Ndjamena en février 2008).

LE MERCENARIAT, UNE PRATIQUE QUI A LA COTE AU PAYS D’IDRISS

Parmi les nouvelles recrues d’Idriss nous notons l’affluence d’autres algériens : BOUSBA Cherif, TAMIN Djaffar (Pilotes), ABDELKHADER Babi, HAMED A (Mecanicien-navigant) , BOULKHEIR Moussa(armurier).

Les Ukrainiens : DIMITRI Beskorowainji, VLADIMIR Plosconos, MILIAINO Andrei, SLAVA, YURI Biachenco, PEDRO Ignatsevich (Mecanicien-navigant et armurier-tireurs)

Une nouveauté, les mexicains : Jose QUINOUNEZ LEAL, Miguel CERVENTES, ZAMOURA Alexander (Pilotes), SANCHEZ Mathias, DEFFINO (Mecaniciens-Navigeants)

Voila un petit détail retrospectif des mercenaires étrangers à Ndjamena.



UNE REBELLION FORTE, UNIE MAIS SURTOUT DOTEE D’INESTIMABLES MOYENS



On se rappelle qu’en février 2009, tirant les leçons combien riches, mûris par l’expérience amère qu’a traversée la résistance nationale, soucieux de parvenir rapidement à débarrasser le peuple tchadien de la dictature l’opposition s’est dotée de structure unique pour venir à bout du régime agonisant de Ndjamena.

Avec une équipe présidentielle soudée, la rébellion à plus que jamais montrer sa cohésion et son unité. De plus, face au moral très haut affiché par les combattants de la résistance dirigé par des hommes d’expérience comme le colonel Adoum YACOUB, la démobilisation et la panique de la soldatesque du tyran de Ndjamena est notable. L’étau se resserre sur Idriss malgré l’arsenal, les hommes et les pétrodollars, la volonté et la justice l’emporte toujours. Notre très prochain ex dictateur qui toujours voulu faire croire qu’il n’a pas peur des batailles sait a présent que son régime est plus que jamais condamné

Au plan stratégique et opérationnel certaines armes que la rébellion détient, les forces de l’ANT sont loin de les avoir; aux « Milan » français (Voir le Journal TTU de stratégie militaire et d’armement) emportés par des déserteurs de la DGSSI, il faut ajouter d’autres armes (américaines, soviétiques et israéliennes) extrêmement puissantes et précises nouvellement acquises par la rébellion.

UN NUAGE GRIS SUR LE POINT DE S’ASSOMBRIR AU DESSUS DE LA CAPITALE TCHADIENNE

La population de Fort-Lamy est frappée d’un mélange d’espoir et de torpeur pendant que la panique a plus que gagné l’entourage de Idriss et leurs laqués. Notons que les jours à venir seront décisives car l’offensive des forces de l’UFR sur N’djamena n’est plus qu’une question de jours. Selon des sources bien informées, des combats plus rudes que ce qui avait filtré dans la presse en février 2008 sont attendus, près de 12 000 hommes bien entrainés sont de nouveau prêt à fondre sur N’Djamena, leur potentiel offensif est nettement reconstitué. Avec à leurs têtes aussi bien des cadres chevronnés que des tacticiens militaires aussi expérimentés que les officiers supérieurs : Mahamat HAMOUDA, Tounissi, Wodjimi, Wal MEGAN, Ibrahim IRIGH, Fizani, Hissein DJEREM, Ahmat LIBIS, l’UFR est incontestablement sur la voie de la victoire.

Le martyr col MAHAMAT Issa n’a-t-il pas martelé que le vent de l’est était plein d’espoir, formulons ce vœu de son compagnon de lutte le col Adouma HASSABALLAH : Que l’année 2009 soit pour notre peuple celle de la délivrance, de la paix et de l’amorce d’une démocratie véritable.



Abdoulaye Salah de la REDACTION

Khartoum