Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak




Sommet du G20:  Ghaddafi n’est pas invité Par Dr. Djimé Adoum, tchadnews.info

 

Selon toute vraisemblance, un coup ou un sale tour aurait été joué pour empecher que le Guide de la Révolution d’Alfateh, Président en exercise de l’Union africaine, et Roi des rois traditionnels d’Afrique se rende au sommet du G20 à Londres.  Bien que l’Afrique ait été représentée par le Premier ministre Ethiopien Meles Zenawi pour le compte du NEPAD et par le Dr. Jean Ping, président de la commission de l’Union africaine, l'absence du Colonel Gadhafi semble être une première. En effet, lors des réunions précédentes des chefs d'Etat des pays les plus riches du monde, le président en exercise de l'Union Africaine avait été invité pour plaider la cause du continent. En outre, ce rendez-vous n’est pas comme ceux qui l’ont précédé s’il faut prendre en considération la présence de M. Barack Obama, premier président noir des Etats-Unis.  Le Colonel Gadhafi aurait eu l'occasion de rencontrer le chef de l’Exécutif Américain, lui qui a repris les relations avec les Etats Unis il y a si peu.

 

Quelles seraient donc les raisons de cet empêchement ?  Nous ne pouvons que spéculer mais d'ores et déjà, il apparait de plus en plus certain que les déclarations du Colonel Gadhafi lors de sa récente visite en Mauritanie ont choqué plus d’un observateur.  Tout en sachant que la Mauritanie traverse une crise politique très aiguë et pour laquelle beaucoup cherchent de solutions, le Colonel Gadhafi a tout simplement exhorté les Mauritaniens à laisser les militaires au pouvoir tranquilles.  Pour le Guide Libyen, la démocratie n’avait pas de sens dans les conditions actuelles en Mauritanie et partout en Afrique.  Chose rare dans les annales africaines, la commission de paix et de securité de l'Union africaine a rejeté les propos du Guide en maintenant les sanctions contre la junte.

 

D’une manière générale et bien que la démocratie tarde à s’enraciner partout sur le continent, il y a tout de meme des progrès significatifs dans certains pays où l'alternance devient une réalité.  Au lieu de les conforter, le Colonel Gadhafi dit le contraire, encourageant même certains de ses pairs à suivre son exemple.  Il est loisible de noter, comme beaucoup d'observateurs n'ont pas manqué de le faire, qu'aucune élection n’a eu lieu en Libye depuis que la révolution d'Alfateh a été instaurée. Toutefois, le Guide libyen, en sa qualité de président en exercice de l'Union Africaine, devait respecter le choix démocratique des peuples africains qui ont choisi ce modèle politique d'ailleurs ancré historiquement sur le continent, notamment au Royaume du Mali du temps de Soundjata Keita.

 

Le G20, avec la complicité de certains partenaires du roi des rois traditionnels d’Afrique, a tout simplement jugé utile de ne pas inviter le Guide de l'Union Africaine en titre.  Ce camouflet emmenera-t-il le Président en Exercise de l’Union Africaine à changer son fusil d'épaule pour le reste de son mandat? Affaire a suivre…..